Pourparlers prédit la fin d’un monde

Quelques centimes de plus à la pompe sur les carburants et l’alerte est déjà à son comble. Le blocage des carburants n’y feraient rien, car la vaguelette des prix à la pompe cache mal le tsunami énergétique prêt à déferler sur nos économies. Le pic pétrolier est devant. il nous oblige à une transition raisonnable et raisonnée soit une « résilience ». Les gaz de schiste rebattront-ils les cartes ?

Loire en transition from Pourparlers on Vimeo.

Pourparlers prédit la fin d’un monde ! Celui définitif et programmé du pétrole abondant. L’or noir, moteur et soutier énergétique de la croissance, est en passe de devenir le plomb de nos économies. Nous voici dans l’univers du Monde fini, et comme le prônait déjà ATTAC dans les années 80, Pourparlers invite à « Penser global et agir local » ».

Les énergies renouvelables ne feront pas la soudure

Si la transition a son ministère et sa ministre, avec sa feuille de route et ses cinq thèmes  n’est-elle pas autant celle du « bottom-up » au plus près des réalités locales ? L’initiative de Loire en Transition s’inscrit dans cette démarche. Né à la suite d’une prise de conscience de Rob Hopkins, le mouvement se revendique de la permaculture. Le mouvement des territoires en transition cultive une certitude : le temps de l’énergie pétrolière abondante est derrière nous. «  Le pic pétrolier conventionnel a débuté en 2008. Avec le ballon des autres pétroles dont les gaz de schiste, on atteindra un épuisement des ressources en s2015/2020″, explique Joel Marty. Les énergies renouvelables ne feront pas la soudure. »

Logique Bottom up

Cette prise de conscience a essaimé partout dans le monde. Il y aurait ainsi « 2000 initiatives de transition dans le monde et entre 100 et 150 en France » selon Joel Marty. Ce cadre d’entreprise n’est pas dupe.  » Loire en Transition s’inscrit dans la logique du bottom-up, donc de la mobilisation des citoyens. Mais nous ne pouvons rien faire sans les entreprises, ni les autorités locales. » Les acteurs du mouvement ne méconnaissent pas le scénario Mégawatt (logique des trois tiers) mais invitent dans une logique « bottom-up »  les citoyens à l’action locale.

 

Des viaducs et des ponts

La démarche de « Loire en transition » est donc de préparer les esprits à ce choc, et de poser les bases d’alternatives multiformes. Laboratoire de réflexion et d’information locale,  Loire en transition est en mode projet. Les groupes locaux souhaitent poser des « ponts » entre des citoyens avides de sobriété et le monde des décideurs locaux… » Nous essayons d’être des constructeurs de ponts entre les amaps, les sels, le covoiturage, les ressourceries. Et au delà des ponts, on essaie de construire des viaducs, vers des univers du numérique qui a des clefs du futur, l’univers des entreprises et des instituitonnels. » Reste à écrire la partition locale de cette musique (1). Tout un vade-meccum de la mobilisation est disponible sur http://loireentransition.com/quelques-outils/

 

Jean-Pierre Jusselme

Entretien

« L’exploitation des gaz de schiste est absurde »

 

 Entretien avec Joel Marty, membre d’un groupe local de Loire en transition

Loire en transition Pourparlers Jean pierre jusselme by Pourparlers on Mixcloud

Loire en transition est un laboratoire de réflexion et/ou d’expérimentation?

Nous sommes dans une démarche citoyenne dite du « bottom-up ». La réflexion des groupes « territoires en transition » est largement partagée  par d’autres associations ou mouvements comme Le Pacte civique, le mouvement Roosevelt 2012, l’institut Momentom, la Frapna, le mouvement des colibris. On procède selon la méthode « Learning by doing  » et « doing by learning ». Nous sommes prêts à informer les élus locaux, avec le souci de partager de son futur et de celui des générations futures.

Quel est le modèle de sortie de crise?

Loire en transition parle de résilience locale. La résilience est une notion bien connue pour les ingénieurs des matériaux et au niveau psychologique avec Boris Cyrulinik. C’est la capacité d’un territoire à absorber une crise en restant fidèle à lui-même.

Si on se projette sur le territoire de la Loire, cela passe t-il par des schémas de mobilité différents?

La démarche « territoires en transition » se conçoit au niveau et à l’échelle d’un village et d’une petite ville, voir d’un quartier de ville.

Le rapport Gallois laisse la porte ouverte aux recherches sur les gaz. Peut il être ballon d’oxygène pour l’économie?

Les Etats-Unis ont commencé les forages depuis une 10 d’années. Ils se rendent compte que c’est une absurdité. Un forage apporte 2 ans de production. Il faut donc multiplier les forages, et cela ne retarderait le problème de l’énergie au mieux que d’une vingtaine d’années. Son impact écologique est démesuré. Il suffit de voir les vidéos d’avions survolant le dakota du Nord, et il n’y a plus du tout de nature. Nous n’avons pas d’autres alternatives.

 Propos recueillis par Jean-Pierre Jusselme

 

Futurible

Le Crêt de Roch un quartier en transition?

Le quartier du Cret de roch par l’énergie de matière grise qui s’y concentre et le modèle d’économie sociale et solidaire est sans doute le « prototype » d’un territoire urbain en transition.


En septembre 2012 à l’occasion de la quinzaine thématique Territoires en Transition, l’association Zoomacom, la société coopérative Openscop et leurs partenaires ont souhaité faire découvrir aux acteurs associatifs, élus, collectivités, citoyens, des manières et des outils innovants pour agir localement.

Photo du profil de Jean-Pierre Jusselme
Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, « Radio Libertés », et une régie mulitmédia « CPC 3.00 », l’heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode « rebelle ». A suivre…
  • Photo du profil de Jean-Pierre Jusselme
    Article By :
    Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, "Radio Libertés", et une régie mulitmédia "CPC 3.00", l'heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode "rebelle". A suivre...

Laisser un commentaire