Menu

Enquête citoyenne Design 2017

10 décembre 2014 - Actualité, Pourparlers en marche, Saint-Etienne

L’enquête citoyenne design 2017 est lancée.

L’enquête citoyenne design 2017 est lancée. La story-telling du Design Pourparlers l’avait racontée.  Le programme 2017 Pourparlers l’a annoncé. Les grandes expositions, Pourparlers en a rendu compte, y compris celle en lien avec l’UEFA durant l’été 2016.. Pourparlers avait aussi ouvert la question du Design de réemploi. Pourparlers avait également visité la dernière Biennale en 2015 avec des pastilles vidéos pédagogiques. Reste aujourd’hui à poser un audit. En quoi la révolution Design change t-elle la face de Saint-Etienne ? S’agit-il d’ une vraie révolution pour l’agglomération ? Quels impacts ?


En 2012, la chronique de Red is Dead

Le design à Saint-Etienne c’est la Cité du Design et avant tout la Biennale. Autopsie du teaser de la Biennale 2013. En 24 images secondes, il va falloir sortir les scalpels en 3D bientôt !

Red is dead essore la Biennale du DesignD’abord je suis un vieux designer qui fait encore des paniers à salades ! – J’ai un intérieur Ikea et une Peugeot même pas hybride ! le suspense est entier ! et la chute du teaser c’est qu’entre 2 biennales c’est le grand vide à Saint-Etienne, regardez la cité du design est une grande boite vide, désaffectée ! Ici on est en pleine crise économique, et le design est le premier à avoir ramassé apparemment ! Plus rien, plus personne à par une employée municipale à qui Jean Dasté n’a pas laissé un souvenir impérissable, parce que même exploser de rire c’est pas facile !

Et si on prenait le film jusqu’à l’arrivé du vieux designer à la cité du design :

– première fin possible : un vélo au centre de la pièce, et le slogan, ” prends ton vélo t’auras l’air moins con !”, Š. le design c’est améliorer le quotidien de l’homme mais à Saint-Etienne où il y a les velib’ et bien notre designer arrive sans utiliser les transports en commun, ni les vélos, il prend sa bagnoleŠ et son vélo , il s’y assoie dessus ! Le symbole du passé industriel de Saint-Etienne sans qui la cité du design n’existerait pas !

– Deuxième fin possible : Je pensais que le vieux designer aurait pu arriver dans une salle plein de jeunes étudiants, parce que la cité du design c’est avant tout des étudiants , une école . . . Ces étudiants pourraient travailler sur le voyage dans le temps de la biennale de Novembre à Mars, . . . tiens, la téléportation c’était le thème de la dernière biennale! ( et là on est dans une approche du design qui est bien au-delà du panier à salade !). Tiens panier à salade, faut-il y voir panier à salade ou panier à salade. Hortefeux ou Vals ?

– Deuxième-Bis fin possible : le vieux designer arrive, pousse les portes et dit : – je suis bien au musée de la mine, . . . mais ils sont où les pendus ? et la femme rigole aussi , . . . avec les dents noires de charbon !

– Troisième fin possible : et si notre vieux designer poussait les portes et (avec toute la symbolique freudienne du passage des portes) il se retrouve dans un saut spatio-temporel qui l’emmène au printemps 2013, pas celui de Pinault, mais dans un univers plutôt à la Kenzo, un peu bucolique, féérique , un printemps plein de gaité, de couleurs, de fête, d’euphorie, comme un shoot planant à la “Enter the Void” ( Long métrage de Gaspar Noé) qui donne envie d’aller à cette biennale !

– Quatrième fin : le designer arrive et c’est la file indienne, une queue de 100 mètres, tous avec un panier à salade en plastique ! dans cette queue il y a Stark, Villemotte, Jourdan, Rudi Baur, Neville Brody avec des tickets de rationnement, Š et le slogan serait ” le biennale, la grande soupe du Design”, et en base-line , ” il faut s’adapter à son époque !”

– Cinquième fin, enfin non, un film différent ! une références à KissCool ! C’est 2 bêtes étranges en hommage à l’affiche de la biennale 2013, l’un dit à l’autre :

-ben, pourquoi t’as rasé tes poils ?

– ben c’est normal, la biennale c’est plus en novembre, c’est en mars

– toi tu connais pas Saint-Etienne !

Voilà pour la fin de cette petite autopsie de teaser ! un vieux designer qui va retrouver sa femme qui bosse à la mairie et qui ne lui a pas préparé, ni essoré la salade, je comprends qu’elle puisse se foutre de sa gueule !

Enregistrer

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com

Pourparlers : Welcome !

Authorize

Mot de passe oublié

Inscription

X
%d blogueurs aiment cette page :