« Musulmans de la Loire », les raisons de la colère

 Le collectif « Les Musulmans de la Loire » lance un appel au boycott de Maurice Vincent pour le second tour des élections municipales. Peu repris et commenté,  comment analyser ce post rageur ? Signe d’un basculement vers le vote à droite  des musulmans ? Ou groupe ne représentant que lui ? Analyse des reproches faits.

Entre deux tours, le post « fatwa » est tombé : « les 10 bonnes raisons pour un musulman de ne pas voter Maurice Vincent ». La marmite bouillait sur le compte Face Book des Musulmans de la Loire. Ouvert  et public  le 22 décembre 2013, le compte a peu d’amis et d’abonnés. A chacun de se faire son idée : c’est ici et lire l’entretien ci-dessous. Le Post est un peu une synthèse argumentée de toute cette colère rentrée. Est-elle significative à l’échelle des musulmans de la Loire ?

Où il est question de méthode

Alerté par un « Like » de Farida Bacha, élue ( MRC) déposée de sa délégation aux quartiers sud est pour avoir « rompu le contrat de mandature », devenue selon l’expression heureuse de Gilles Charles, le caillou dans le soulier de Maurice Vincent, Pourparlers a ouvert ses écrans radars. Comment a t-on procédé ? 1/On a appelé et visité les associations musulmanes ayant pignon sur rue pour les inviter à commenter ce post et à nous donner leur sentiment des rapports des musulmans avec la politique; 2/On a passéMusulmans de la Loire 289x300 Elections à Saint Etienne : Musulmans de la Loire, les raisons de la colère à la loupe le compte Face Book de « Musulmans de la Loire » pour y trouver une photographie du groupe.  Qui sont-ils ? Comment sont-ils vus par les associations ayant pignon sur rue ?  3/On a contacté nos vigies citoyennes dans les quartiers populaires évoqués par le Post. Ils évoquent tous un malaise face à certains élus de la majorité actuelle ; 4/On a contacté Farida Bacha qui maintient ses accusations contre Maurice Vincent. Ses révélations ont alimenté la presse et sont directement à l’origine d’au moins deux des 10 raisons de la colère.Connait-elle  personnellement le collectif ? Se sent-elle solidaire de leur appel ? « Ils m’ont interpellée en septembre dernier en me cataloguant comme prônant la théorie du genre alors que j’étais loin de ces questions », explique-t-elle. Peu rancunière, elle a « liké » le Post.  Mais ne se positionne pas dans le boycott. Dont act  !

Jean-Pierre Jusselme, rédacteur en chef


« On est dans l’émotionnel » (Al Qalam)

Après un rapide tour d’horizon des associations ayant pignon sur rue, le collectif n’est pas vraiment identifié dans aucun radar.  Avec une toile de fond d’un Islam pluriel et sans hiérarchie, avec un Islam très présent sur la Blogosphère, le Post dérange mais n’entraine pas de réactions. Juste un questionnement.

Vote UMP et musulmans 67x300 Elections à Saint Etienne : Musulmans de la Loire, les raisons de la colèreL’Islam est t-il soluble dans la politique ? Le collectif « Musulmans de la Loire » est inconnu du vice-président de l’ASCEM 42, M. Farid Abou Bila. L’Association Socio-Culturelle & Éducative Musulmane de la Loire (ASCEM 42), association fondée en 2009 à Saint-Etienne (France) est proche du mouvement salafiste. Elle ne se mêle pas de politique  Comme la majorité des musulmans, forts d’une dizaine d’associations et de 12 mosquées, ils se tiennent loin des promesses des débats politiques. Il faut dire que l’immense majorité des musulmans, sunnites ou chiites,  pratiquent un Islam piétiste, fait de Djihad intérieur, de respect des piliers de la Foi et de solidarités concrètes.  Ils ne se retrouvent pas forcément dans le système consistorial des consulats voulu par Nicolas Sarkozy ni dans celui du CRIF.

al qualam 300x220 Elections à Saint Etienne : Musulmans de la Loire, les raisons de la colèreLes imams et présidents d’associations envoyés par leurs pays d’origine savent qu’ils ne sont pas en Terre d’Islam et comme des diplomates respectent les règles et devoirs de réserves ( CQFD le déplorable épisode de l’imam El Adli renvoyé avec armes et bagages au Maroc suite à une campagne de dénigrements relayé par la presse locale NDLR). Avec un principe de laïcité bien compris comme nous l’explique le responsable de  l’association Al Qualam :  « ils ne devraient pas mélanger Islam et politique » qui sort de son bureau un exemplaire de la loi de 1905. « Ceci dit je les comprends il y a 20 ans je sur-reagissais. Nous sommes beaucoup dans l’émotionnel. » Lui fait de la politique à sa façon en étant intégré dans tout un réseau, en étant partenaire de « La ferme aux quartiers », du collectif « parole pour tous », ou de « la jolie Mimi », en participant à des marches pour la paix ou à l’ EPIL pour les échanges inter-religieux. Ou même en conseillant à un jeune venu à la rue Balaye de bien se comporter à l’école.

Les raisons de la colère

Un conseil consultatif des résidents étrangers dans le programme de Gael Perdriau 300x168 Elections à Saint Etienne : Musulmans de la Loire, les raisons de la colère
Un conseil consultatif des résidents étrangers dans le programme de Gael Perdriau

Pourtant,  le vote des musulmans de la Loire a été dragué. Dans le programme de Gael Perdriau, on note en page 17 ( point 7) est claire. Le candidat promet la création d’un conseil consultatif. Pour certains, c’est un signe tangible donné aux électeurs musulmans. Pour d’autres analystes qui vont plus loin, cela peut être les prémices d’un droit de vote accordé aux étrangers. Le candidat UMP s’en défend !

 Elections à Saint Etienne : Musulmans de la Loire, les raisons de la colèreLe pain au chocolat s’invite dans la campagne à Saint-Etienne

Dans certains quartiers, des militants PS auraient postés ( pas de flagrant délit en la matière, et le tract étant anonyme, on ne peut l’attribuer à personne ndlr) dans les boîtes aux lettres (voir ci contre) . Sur ce tract ronéotypé, on voit Gael Perdriau en compagnie de Jean-François Copé. Il est rappelé la fameuse phrase sur les pains aux chocolats ! Là aussi un appel du pied -non dissimulé- pour faire basculer certains votes ! Et des méthodes de campagne douteuses.

Promesse de viande hallal dans les cantines, de travaux sur les mosquées, de subventions aux associations culturelles. Le centre basé en face de la Faculté Jean Monnet avait invité les candidats sur ces questions. Traditionnellement orienté majoritairement à gauche en raison notamment du marqueur sur les discriminations ( CQFD, le parcours de Harlem Désir ou de Malek Bouthi),  le vote des français musulmans – environ 200 000 sur la Loire selon des estimations recoupées- est-il en train d’évoluer vers la droite comme l’analysait un récent papier du Monde ?

Saint-Etienne ne ferait donc que suivre le mouvement. Le parcours de Farida Belghoul est sans doute emblématique. Égérie de la marche des Beurs, elle est aujourd’hui le pendant de Frigide Barjot dans le combat contre les théories du genre.  Pas étonnant donc qu’elle soit invitée par le collectif !

Jean-Pierre Jusselme


« Ce sont des faits factices et objectifs que nous avançons » Musulmans de la Loire

Le collectif « Les musulmans de la Loire » se présente comme un collectif discret, tolérant, prônant la fraternité et les actions positives. Ils ont accepté de répondre aux questions de Pourparlers…par messagerie interposée.

Musulmans de la Loire. le post JPG 398x800 Elections à Saint Etienne : Musulmans de la Loire, les raisons de la colèreSur quels éléments de faits vous reposez vous pour ces accusations contre Maurice Vincent ?

Musulmans de la Loire : Ce sont des faits factuels et objectifs que nous avançons. Ils sont vérifiables. La couleur de ces chaussettes ne nous intéresse pas. Ce qui nous intéresse ce sont les actions qu’il a menées en tant que maire et les choix qu’il a faits en tant que sénateur et on peut constater qu’ils sont orientés contre les musulmans de Saint-Etienne qui ont pourtant largement contribué à sa victoire en 2008. Les 10 raisons que nous avons listées sur notre page facebook nous poussent à le penser et nous invitons donc les musulmans de Saint-Etienne à sanctionner Maurice Vincent.

Dans quel courant de l’Islam, vous mettez vous ?

Musulmans de la Loire : Nous ne nous revendiquons d’aucun courant. Nous revendiquons notre place dans la société en tant que citoyen français musulman. Nous dénonçons l’instrumentalisation de l’islam par les hommes politiques mais aussi par les dirigeants d’associations religieuses. Notre objectif est donc de changer cette situation en donnant la parole et le point de vue du citoyen musulman dans les débats politiques et sociétaux. Si l’islam est aujourd’hui utilisé par les dirigeants ( politiques ou associatifs), c’est tout simplement car le musulman a laissé les autres parler à sa place. Beaucoup de musulmans stéphanois et ligériens ne font pas valoir leur point de vue car ils ont peur de l’amalgame entre islam et terroriste. Cette peur les empêche de s’impliquer de façon sereine dans le débat. Par nos actions, nous voulons montrer qu’il n’y a aucune incompatibilité entre notre foi et les débats actuels et surtout que le musulman a le droit de donner son point de vue. Le débat démocratique est ouvert à tous y compris à nous.

Lors de l’appel pour la journée de la femme, vous choisissez des femmes victimes en exemple « femmes de Gaza, femmes d’Afghanistan, femmes du Mali bombardées par nos drones, femmes d’Irak handicapées à vie à cause de l’uranium appauvri des bombes américaines… ». Ce choix n’est-il pas aussi un choix politique ?

Musulmans de la Loire : Lors de la journée de la femme nous avons voulu rendre hommage aux femmes dans les conflits armés car elles sont les premières victimes des guerres et à TOUTES les femmes y compris celles que vous avez cité. Par exemple, les femmes d’Afghanistan ou du Mali… n’ont jamais eu droit à la parole dans les médias traditionnels lors des bombardements de notre armée. Nous sommes des patriotes mais nous sommes aussi des citoyens et nous sommes contre la guerre. Nous condamnons tous les conflits armés dans le monde car « Les guerres, ce sont des gens qui ne se connaissent pas et qui s’entretuent parce que d’autres gens qui se connaissent très bien ne parviennent pas à se mettre d’accord » ( citation de Paul Valéry)

Qui compose ce collectif ? En quoi pouvez-vous revendiquer le titre de « Musulmans de la Loire »?

Musulmans de la Loire : Ce collectif est composé de personnes venant d’horizon différents et réparties sur tout le département de la Loire. Nous revendiquons ce titre car nous sommes des français musulmans tous nés dans la Loire. Notre histoire est liée à celle de notre département. Nous avons vu nos pères se lever tôt pour construire la Loire et pour faire la gloire de Saint-Etienne. Ils étaient dans la majorité des cas dans la métallurgie ou dans les grandes entreprises stéphanoises comme Manufrance. L’histoire de notre département est notre histoire . Elle a forgé ce que nous sommes. Notre militantisme est hérité de celui de nos parents qui bien souvent étaient affiliés à des syndicats. Avec la désindustrialisation, nous avons vu arriver la misère, l’individualisme et la souffrance. Des quartiers entiers ont été abandonnés à l’intégrisme et à des mouvements politiques étrangers. La drogue a détruit toute une génération et nous avons vu des amis entrer en prison ou devenir fou à cause de ces produits interdits. Nous n’acceptons plus d’être de simples spectateurs. Nous voulons être des acteurs et reprendre en main notre communauté pour lui donner la place qui est la sienne. Il est tant que tous les Ligériens se battent pour faire avancer notre territoire. Les musulmans ont un rôle important à jouer et c’est pour cette raison que nous voulons fédérer.

Nous regrettons leur vision restreinte de notre département et de ses habitants et c’est pour cette raison que nous avons la volonté de créer d’ici 3 ans un prix pour récompenser ces entreprises créées par de jeunes musulmans et qui sont un espoir pour notre département car il y a beaucoup de musulmans qui ont réussi et qui pourraient être mis en valeur.

Quel est votre programme d’actions dans les prochains mois ?

Mariages musulmans dans le Progres 168x300 Elections à Saint Etienne : Musulmans de la Loire, les raisons de la colèreMusulmans de la Loire : Actuellement nous sommes en train d’organiser la venue de Farida Belghoul, l’égérie de la marche pour l’égalité de 1984 car nous respectons et partageons le combat qui est le sien et nous sommes attentifs à l’éducation de nos enfants. Elle était prévu le 21 avril mais elle a annulé pour des raisons personnelles. Nous sommes en train d’étudier avec elle une autre date. Nous avons aussi prévu différents débats et différentes rencontres avec des thèmes variés centrés sur l’actualité et sur des sujets qui préoccupent les musulmans de la Loire. Évidemment, nous mesurons aussi l’énorme chantier qui nous attend en tant que Ligériens musulmans pour changer l’image dégradée et dégradante que l’élite dirigeante de la Loire donne de nous et de notre communauté. A titre d’exemple, il n’y a jamais eu aucun musulman récompensé aux différents trophées organisés avec notre argent par le journal qui appartient à un groupe financier qu’est la Tribune le Progrès et qui touche des millions d’euros de l’état français mais aussi et surtout des milliers d’euros de la ville de Saint-Etienne et de la métropole. Ce choix montre à un groupe financier qu’est la Tribune le Progrès et qui touche des millions d’euros de l’état français mais aussi et surtout des milliers d’euros de la ville de Saint-Etienne et de la métropole. Ce choix montre à quel point les élites refusent de reconnaître la méritocratie quand elle est issue de français musulmans ! Nous regrettons leur vision restreinte de notre département et de ces habitants et c’est pour cette raison que nous avons la volonté de créer d’ici 3 ans un prix pour récompenser ces entreprises créées par de jeunes musulmans et qui sont un espoir pour notre département car il y a beaucoup de musulmans qui ont réussis et qui pourraient être mis en valeur. Nos actions sont et seront tournées vers la mise en valeur de notre communauté en l’inscrivant dans la société et dans le département avec l’ensemble des autres habitants et communautés.

Propos recueillis par Jean-Pierre Jusselme par messagerie électronique


Fact Checking : tout n’est pas rose, ni vert.

Sans prétentions, Pourparlers livre quelques pièces du dossier notamment sur le sentiment d’abandon, sur le Musulflash et sur la question de l’interdiction des mariages les samedis matins. A charge ? Peut-être. Mais mais à décharge aussi pour notre média. Chaque cas ayant mérité de notre part de plus nombreux recoupements et notamment la version …. du principal intéressé. Par souci du contradictoire, le Post et une demande de réponse ont été envoyé par courriel à son équipe. Pourparlers est en attente d’un droit de réponse.

Montreynaud
Montreynaud

Les post 6 et 7 : Montreynaud, Beaubrun, la Cotonne, abcès de fixation ? A Montreynaud les observateurs de Bureau 19 ont bien identifié le sentiment d’abandon ressenti par la population. « Les commerces ont été abandonnés. La zone franche  n’emploie pas des jeunes du quartiers, explique Clhoé du Bureau 19, un groupe d’étudiants du Master 2 nouvelles pratiques journalistiques qui a investi le quartier pour en faire son terrain d’exploration.  Le taux record d’abstention de 70%  au 1er tour donne bien la température du sentiment d’abandon vécu dans ce quartiers. » Rajouter à cela le match de foot organisé par Gael Perdriau et Gilles Artigues à Montreynaud, et vous aurez aussi un levier explicatif d’un possible basculement. A noter que le conseiller général Modem bénéficie d’un « fort coefficient de sympathie dans ce quartier »  selon Choé. Gilles Artigues entretient en effet depuis longtemps des relations privilégiées avec les habitants du quartier, ayant été notamment fervent défenseur de la mosquée. Voici donc les éléments d’un cocktail explosif pour Maurice Vincent . Celui-ci aura d’ailleurs été chahuté lors d’une des réunions de campagne.  Via quelques vigies citoyennes dans les quartiers populaires, on retrouve un même son de cloches à Beaubrun ( taux d’abstention de 53% ) ou à la Cotonne ( 75 ) où l’on constate la dégradation du cadre de vie et un certain « mépris » des élus référents, comme MM. Bertrand ou Pigeon. Alors l’équipe de MV, persona non grata ?

Le post : Le « Musulflash » : Farida Bacha a organisé  le 21 décembre avec le M.R.A.P. de la Loire d’une marche contre le racisme et l’islamophobie. Depuis, l’élue a été débarquée de sa délégation par Maurice Vincent pour rupture du « contrat de mandature ».  Elle s’est longuement expliquée sur ses positions auprès de Gilles Charles, le stéphanois à la casquette.

Flasheur de musulmans
Flasheur de musulmans

Les mariages Youyous 168x300 Elections à Saint Etienne : Musulmans de la Loire, les raisons de la colère

« J’ai été avec plusieurs autres élus alertée par lettre anonyme d’un message ouvertement islamophobe et raciste envoyé par un policier municipal par voie de messagerie professionnelle à ces collègues ainsi qu’à des fonctionnaires de la police nationale. Il s’agissait d’un radar d’où dépassait le canon d’une arme à feu. Le message qui accompagnait l’illustration expliquait qu’il y avait trop de musulmans et qu’il allait y avoir des « musulflashs » installés. J’ai donc saisi le C.C.I.F.  (Collectif Contre l’Islamophobie en France) organisation reconnue par l’O.N.U. et par les pouvoirs publics), qui a immédiatement adressé une lettre à Maurice Vincent et à Manuel Valls ainsi qu’au Procureur de la République de Saint-Etienne. J’ai été très surprise de constater que ce message avait été considéré comme un message humoristique et que ce fonctionnaire n’avait pas été sanctionné à la hauteur de son acte. Les musulmans stéphanois ont été très choqués par ce tract. Cette marche a réunit plus de 200 personnes. Néanmoins je regrette que nous n’ayons été que deux élus à marcher pour dénoncer ce racisme, moi et Lela Bencharif ( Conseillère régionale EELV). Les élus sont censés représenter TOUS les citoyens et combattre toutes les formes de racisme ! »

http://www.lestephanoisalacasquette.fr/category/municipales-2014/

Musulmans de la Loire. le post JPG Elections à Saint Etienne : Musulmans de la Loire, les raisons de la colère

Ndlr : Selon Farida Bacha, Patrick Guidicellei de Mercury, le policier incriminé, loin d’avoir été sanctionné est aujourd’hui responsable des caméras de vidéo surveillance. La question de l’humour est sans doute au cœur de l’affaire ! A vous de juger avec la pièce ci-jointe

Les mariages Youyous

Le post sur l’interdiction des mariages : Depuis début avril 2013, les mariages sont interdits le samedi après midi à Saint-Etienne. Motivée pour des raisons d’ordre public, et s’appliquant à tous, cette décision viserait directement la communauté musulmane.

Les commerçants et riverains se plaignaient des troubles à la circulation lors des mariages du samedi après-midi. La municipalité a interdit les mariages donc. Notre confrère du Progrès sous la plume de Mélina Rigot, effleure le sujet sans s’attarder sur les accusations portée par SOS Racisme et Farida Bacha.  Michel Coynel s’en explique comme « Une parade aux nuisances sonores ». Cette version officielle est une tartufferie selon Farida Bacha et Said Hamini qui invoquent une juridiction visant directement les mariages avec « Youyous ». Sur cette question, l’élue républicaine  a été heurtée dans sa sensibilité. Elle rappelle les circonstances. « On était en réunion de comité de majorité. Évoquant les « nuisances » sonores rapportées par les commerçants, Maurice Vincent a tranché en interdisant les mariages avec « Youyous ». Said Hamini, secrétaire de SOS Racisme, corrobore cette version.

Photo du profil de Jean-Pierre Jusselme
Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, « Radio Libertés », et une régie mulitmédia « CPC 3.00 », l’heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode « rebelle ». A suivre…
  • Photo du profil de Jean-Pierre Jusselme
    Article By :
    Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, "Radio Libertés", et une régie mulitmédia "CPC 3.00", l'heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode "rebelle". A suivre...

Laisser un commentaire