La personne handicapée vieillissante

Selon l’Unapei, environ 30 000 personnes handicapées vieillissantes sont aujourd’hui sans véritable solution d’accueil. Une situation dramatique pour les familles qui n’arrivent plus à faire face.

Comment faire face au vieillissement des personnes en situation de handicap ?

Patrick Gohet a présidé le Conseil national consultatif des personnes handicapées de 2009 à 2012, Il a remis un rapport à Michèle Delaunay et Marie-Arlette Carlotti, ministres chargées respectivement des personnes âgées et handicapées.. « On espère que ce document permettra de mettre fin à l’immobilisme des pouvoirs publics face aux situations dramatiques que vivent de très nombreuses familles », explique Christel Prado, la très dynamique présidente de l’Union nationale des associations de parents de personnes handicapées mentales et de leurs amis (Unapei). « Cela fait plus de dix ans que nous alertons sur une situation devenue intenable. Aujourd’hui, on estime que 30 000 personnes handicapées mentales vieillissantes se retrouvent sans solution d’accueil, ni d’accompagnement », ajoute-t-elle.

Les effets du vieillissement chez les personnes handicapées

Les effets du vieillissement peuvent se traduire chez les personnes handicapées par la survenue de handicaps ajoutés, de maladies dégénératives, de déficiences sensorielles et d’incapacités fonctionnelles impactant leur autonomie. Ils peuvent également se traduire par l’accroissement des difficultés antérieures.

De plus, le processus de vieillissement peut s’avérer plus complexe ou plus précoce pour certaines personnes handicapées , avec des situations très différentes selon le type de handicap, les pathologies associées et le parcours de vie.

Deux principales aides financières peuvent aider les personnes handicapées vieillissantes à financer des interventions d’aide à domicile :

  • La PCH (prestation de compensation du handicap) destinée aux personnes qui ont besoin d’une aide dans la réalisation des actes de la vie quotidienne du fait d’un handicap. Pour pouvoir en bénéficier, il faut soit :
    • être âgé  de moins de 60 ans lors de la première demande ;
    • être âgé de moins de 75 ans et avoir rempli les conditions d’accès à la PCH avant 60 ans ;
    • être encore en activité professionnelle, même au-delà de l’âge légal de départ à la retraite.
  • L’APA (allocation personnalisée d’autonomie) destinée aux personnes âgées de 60 ans et plus et en perte d’autonomie.
Photo du profil de Jean-Pierre Jusselme
Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, « Radio Libertés », et une régie mulitmédia « CPC 3.00 », l’heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode « rebelle ». A suivre…
  • Photo du profil de Jean-Pierre Jusselme
    Article By :
    Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, "Radio Libertés", et une régie mulitmédia "CPC 3.00", l'heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode "rebelle". A suivre...

Laisser un commentaire