« Anciela » livre son petit paumé de l’engagement

Le guide « Agir à Lyon et ses environs » (auto-édition) de 250 pages, sans pubs ni annonceurs, d’Anciela ( Lyon 7eme) est sous presse. Ce petit paumé de l’engagement sera bientôt sur nos bureaux et nos étagères.

1er_4eme-couv_page2_image2Cinq mille exemplaires financés sur les fonds propres de l’association, soit à vue de nez plus de 10 000€ d’investissements (SIC). Vendu (distribué)  à prix libre ( coût estimé 5€ pièce), sans pubs ni annonceurs,  sauf des mécènes, le pari de l’association  Anciela est osé et intéressant. Depuis quatre années Anciela monte en échelle, et en gamme. Le guide est un étage de plus à la fusée Anciela, son catalogue, son book, son expertise métier.

Climat, entraide, déchets, protection de la biodiversité, économie sociale et solidaire,…

Page type Guide AncielaClassé par mobiles d’actions, il s’adresse aux personnes ayant « envie d’agir », et va les chercher dans leurs motivations et non dans la structure porteuse.  L’originalité d »Anciela est d’accueillir un mix entre les engagés militants, les entrepreneurs de l’ESS et les personnes en recherche d’une cause ou d’une action. Trois écosystèmes et viviers qui ont souvent du mal à cohabiter, mais qui peuvent trouver un terrain de jeu commun  à travers la culture du projet.  « On n’a pas voulu faire un annuaire, explique Martin, mais une porte d’entrée par mobiles d’action ».

Anciela est une association indépendante engagée en faveur d’une citoyenneté active pour une société écologique et solidaire. Elle organise et anime des activités participatives afin de permettre aux citoyens d’imaginer ensemble des solutions, de les discuter, de les approfondir afin qu’elles deviennent réalité !

Des polinisateurs

Equipe-AG-LightCes têtes bien pleines et bien faites sont des poissons pilotes entre la génération Y  et les générations 68. Ni trop désabusés. Ni trop engagés. Ni trop militants. Orphelins des partis et des  corps intermédiaires, ils proposent la pépinière des initiatives comme un bureau d’accompagnement. Dans le Lyon 7ème, pas loin de l’IEP, et de l’Université Jean Moulin, dans un quartier qui pousse vers les questions, comme la croix Rousse pousse à la Bohême, sous les auspices de l’église saint louis, avec l’Ilôt d’amarante et le Court circuit à une encablure de débat, « Anciela » lové dans ses 70 mètres carrés, cultive un entre deux, entre les courants idéologiques, les entrepreneurs flairant le trend et les chercheurs de sens.  Martin voit beaucoup des jeunes UDI/modem et des EELV. « Anciela ne doit pas être producteur de sens ni de rapports, ce qui ne nous empêche pas de savoir ce qu’on ne veut pas ».  Grâce à la pépinière d’initiatives, les ancielas se mettent au côté des porteurs de projet. « Notre but par un accompagnement en binôme est d’apporter ce qui leur manque. Pour ceux qui sont dans l’action, complexifier leur pensée, pour ceux qui sont dans la conceptualisation les amener à passer à l’action »Des polinisateurs ?

 

 

 

 

 

Photo du profil de Jean-Pierre Jusselme
Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, « Radio Libertés », et une régie mulitmédia « CPC 3.00 », l’heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode « rebelle ». A suivre…
  • Photo du profil de Jean-Pierre Jusselme
    Article By :
    Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, "Radio Libertés", et une régie mulitmédia "CPC 3.00", l'heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode "rebelle". A suivre...

Laisser un commentaire