« Que la Force soit avec nous » (Melies)

Comme d’autres salles classées Art & Essai en France, le Méliès de Saint-Etienne est actuellement en « guerre » contre Disney.

L’étincelle qui a mis le feu aux poudres est simplement l’interdiction de sortir Star Wars, le réveil de la force au Méliès. Nous souhaitions naturellement vous le proposer en VOst chez nous. Nous étions en train de vous concocter de belles animations autour du film en partenariat avec plusieurs associations (cf. ci dessous). Mais la petite souris en a décidé́ autrement et refuse le film à toute salle classée Art et Essai.
melies_stetienne01Le classement Art & Essai, qu’est-ce que c’est ?
Le classement A&E est un label accompagné d’une prime annuelle versée par le CNC et accessible sur dossier de candidature à l’ensemble des cinémas français (quelques multiplexes sont d’ailleurs classés). Pour accéder à ce label, à Saint-Etienne, nous devons franchir le cap de 70 % de séances de films recommandés Art et Essai. Plus notre pourcentage est élevé́, plus cette aide est importante. Le Méliès est au delà des 90 %. S’en suivent des systèmes de bonus et malus liés au travail spécifique de la salle, qui orienteront la prime versée par le CNC. Cette prime est calculée chaque année sur la base d’une période échue. Ainsi, notre classement A&E 2015 est basé sur notre travail mené en 2014. Et s’il en va des salles classées A&E à postériori, il en est de même au niveau des films, puisque ceux-ci (tous) sont visionnés par un comité de classement national composé de critiques, de cinéastes, de techniciens et d’associations qui recommandent ou non A&E les films après leur sortie sur les écrans.

Star Wars un film incontournable, une saga « TOUT public » !
Comme le souligne Stéphane Libs, Président du SCARE (Syndicat des Cinémas Art & Essais), Star Wars a alimenté notre cinéphilie, la saga fait partie intégrante de notre culture et n’est pas « Grand Public » mais « Tout public », donc vous concerne aussi. Nous savons que si le film n’est pas chez nous en VOst, vous irez le voir ailleurs car celui qui veut voir Le réveil de la force ira le voir : en VF ? en VOst à Lyon ? ou sur Internet ? La question du renouvellement des publics est également au centre de cette programmation car comment ne pas paraître, dans ce cas, hors circuit pour les plus jeunes ?
Refuser de nous donner Star Wars, le réveil de la force, c’est nous marginaliser, c’est une manière très pernicieuse de mettre des étiquettes sur les salles. Les « Art et Essai » et les « Multiplexes » et tout ce que ça suppose. Mais nous ne sommes pas les « Art et Essai », nous sommes le Méliès, un cinoche indépendant et libre de programmation, tout comme les multiplexes qui ne se gênent pas pour proposer les films des auteurs reconnus que les salles A&E ont contribuées à faire naître. Revendiquer Le réveil de la force, ce n’est pas passer du côté obscur de celle-ci, c’est affirmer cette indépendance et la diversité de nos choix cinéphiles.

Réveillons la force qui est en nous !
Pourquoi seules les grandes villes de France pourraient bénéficier d’une vraie exploitation de Star Wars, le réveil de la force en VOst ?
Pourquoi seuls les spectateurs de multiplexes auraient-ils le droit de découvrir le nouvel opus de la saga dès sa sortie nationale ?
Pourquoi les salles classées A&E et leurs nombreux et fidèles spectateurs devraient attendre janvier avant de découvrir le film événement de cette fin d’année ?
Si comme nous, vous pensez que le(s) public(s) du Méliès ne doivent pas être considérés par Disney comme des spectateurs de seconde zone.
Si comme toute notre équipe vous souhaitez pouvoir découvrir Star Wars, épisode VII en VOst dès le 16 décembre au Méliès.
Si vous souhaitez optimiser votre 7ème voyage dans la saga culte en profitant au maximum de l’image et du son sans être obligé de subir une pluie de popcorn intergalactique.

Rejoignez-nous dans ce combat en signant la pétition nationale : « Moi aussi, je veux voir Star Wars en VOst dans ma salle classée Art & Essai ! » Que la force soit avec nous !

Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, « Radio Libertés », et une régie mulitmédia « CPC 3.00 », l’heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode « rebelle ». A suivre…

  • Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, « Radio Libertés », et une régie mulitmédia « CPC 3.00 », l’heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode « rebelle ». A suivre…

Laisser un commentaire