Menu

Un centre pour l’agriculture urbaine à Lyon

22 février 2016 - Lyon
Un centre pour l’agriculture urbaine à Lyon

Pourparlers ouvre un cycle d’une série d’initiatives en Rhône-Alpes qui apportent des solutions concrètes  aux crises traversées par le modèle productiviste. zoom sur l’agriculture urbaine.

Refarmers souhaite réinventer l’agriculture urbaine  locale : fournir une nourriture fraîche, riche en nutrition et en goût, quel que soit l’environnement (ville, montagne, désert), en valorisant les ressources écologiques localement disponibles, comme les énergies renouvelables et les déchets organiques. L’objectif du projet biooperative et de l’agriculture urbaine est de développer un modèle de ferme urbaine de polyculture intégrée, qui fournira des produits frais là où l’agriculture de plein-champs n’est pas possible : grandes villes, déserts, montagne… Notre vision est  celle du mariage ingénieux entre l’esprit systémique et low-tech de la permaculture et les technologies de gestion du climat et des flux.

La philosophie du projet

biooperative - modèle FR
La polyculture est essentielle pour offrir une grande variété de produits et pouvoir vendre localement, en circuit court ou en direct. Les fermes “biooperative” produiront fruits, légumes, champignons, poisons, poulets, œufs. Les sous-produits d’une partie du système polycultural deviennent les intrants d’une autre partie. Comme dans la nature, les déchets sont en fait des nutriments. Cultiver avec des intrants organiques (et non chimiques) permet une production saine, de bonne qualité nutritive et écologique. Associés à la gestion technologique du climat de culture, les systèmes de culture verticale de haute densité comme ZipGrow permettent des rendements bien plus élevés et plus stables, ce qui est essentiel en zone urbaine ou l’espace est cher et la demande constante toute l’année. Selon la logique de l’agriculture urbaine, les techniques hors-sol et les serres permettent de cultiver partout, même sans terre arable ou climat favorable. Les déchets organiques sont abondants en ville – ils représentent 15 à 50% des déchets des ménages européens – et sont très mal recyclés aujourd’hui. Pourtant, ils peuvent fournir de l’énergie (méthanisation), de l’alimentation animale (bioconversion), des engrais (compost), et des substrats de culture. La notion de déchet s’efface dans un modèle circulaire. En parallèle de la méthanisation, un système “biooperative” fonctionnera sur la base d’énergie renouvelable: solaire, éolienne, géothermique. Les fermes “biooperative” doivent pouvoir fonctionner sur une surface inférieure à 5000 m², pour pouvoir s’insérer facilement dans un environnement urbain ou péri-urbain.

La ferme pilote

La société a été créée en avril 2015 par Eric Dargent, MBA et activiste du « green business ». La ferme-pilote autour de l’agriculture urbaine démarrera au printemps 2016. Un système aquaponique vertical de haute densité équipé de ZipGrow produira des salades et des herbes aromatiques, et des pleurotes seront cultivés sur marc de café. Dans un second temps, nous introduirons des modules expérimentaux comme la bioconversion de déchets organiques avec des larves de mouches-soldats, et le chauffage au compost (“biomeiler”). (sous licence de Bright Agrotech).

agriculture urbaineLa ferme-pilote sera située au Lycée Horticole et Paysager de Lyon-Ecully-Dardilly. Le CFPH (Centre de Formation et Promotion Horticole) dédie 3,5 ha à l’agriculture urbaine, situés à Ecully,  à 1,2 km du métro le plus proche (Valmy), en pleine zone urbaine dense. Refarmers y rejoint un projet apicole et la Ferme de l’Abbé Rozier, un projet d’insertion et de maraîchage bio. Basée à Lyon, l’entreprise Refarmers est le développement du projet « biooperative », incubé à l’Agrapole ISARA-Lyon, cluster régional agro-agri et école d’ingénieurs.

Photo du profil de Jean-Pierre Jusselme
Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, “Radio Libertés”, et une régie mulitmédia “CPC 3.00”, l’heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode “rebelle”. A suivre…
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com

Pourparlers : Welcome !

Authorize

Mot de passe oublié

Inscription

X
%d blogueurs aiment cette page :