Menu

« Design Tech Académie », volet stéphanois de la Grande École du Numérique.

8 février 2016 - Local et régional, Saint-Etienne
« Design Tech Académie », volet stéphanois de la Grande École du Numérique.

Un an après l’annonce de la création d’une « Grande école du numérique » (GEN) par François Hollande, les premières formations labellisées « GEN » ont été dévoilées mercredi 4 février. Ces 171 formations, dispensées dans 130 établissements rebaptisés pour l’occasion « Fabriques du numérique », sont réparties dans toute la France, dans les moyennes et grandes villes, outre-mer compris, avec une présence un peu plus importante en Région parisienne, dans le nord et l’ouest de la France. Télécom Saint-Étienne (TSE) annonce l’ouverture à la rentrée 2016 de « Design Tech Académie », volet stéphanois de la Grande École du Numérique.

Voir en plein écran

En septembre prochain, elle accueillera gratuitement une première promotion de 25 personnes en difficulté d’insertion professionnelle, venant en majorité des quartiers prioritaires de la politique de la ville, avec l’objectif de leur permettre en un an soit de se positionner sur le marché de l’emploi dans les métiers du numérique, soit d’y poursuivre des études.A destination des jeunes et des personnes sans qualification ou diplôme à la recherche d’un emploi, ou en reconversion professionnelle, notamment des habitants de quartiers dans le cadre de la politique de la ville, ces établissements proposent des formations de développeur-intégrateur Web, de technicien ou de conseiller informatique, de e-commercial, ou encore de développeur d’applications. Des bourses sur critères sociaux pourront être attribuées aux apprenants en manque de ressources

Un projet partenarial dans la dynamique French Tech « #DesignTech »
@phovoirLa  formation  sera  assurée  par  Télécom Saint-Étienne,  école  d’ingénieur  de  l’Université  Jean Monnet et référence du secteur numérique (photonique, électronique, réseaux et informatique). Jacques FAYOLLE, directeur de Télécom Saint-Étienne, se réjouit de cette labellisation qui vient concrétiser la démarche stratégique de l’école : « Télécom Saint-Étienne mène depuis quatre ans une politique volontariste autour des formations aux technologies du numérique et à ses usages, notamment en entreprise.” Le projet implique le CNAM Rhône-AlpesOpenscop et Zoomacom,  ainsi  que  Simplon.co.  Il  s’inscrit  pleinement  dans  la  dynamique numérique de Saint-Étienne Métropole et de sa labellisation « French Tech », et  décline ainsi  la marque #Designtech en « Design Tech Académie ». Gaël  PERDRIAU,  maire de Saint-Étienne et  président de Saint-Étienne Métropole,  insiste sur la dynamique numérique de la métropole stéphanoise : « Cette labellisation  nationale  est  une  nouvelle  reconnaissance  de  l’excellence  de  notre  écosystème stéphanois,  favorisant  l’émergence  de  projets  innovants.  Saint Étienne Métropole allie numérique et design pour faire gagner nos entreprises, créer de la richesse, stimuler l’emploi ! ».

Un pont entre le monde académique et la réinsertion professionnelle
Le projet  Design Tech Académie bâtit  un pont entre le monde académique et  les dispositifs  de Saint-Étienne Métropole pour la réinsertion professionnelle. Les futurs diplômés de la Design Tech Académie  seront  accompagnées  dans  leur  recherche  d’emploi,  leur  poursuite  d’études  ou  leur création, d’entreprise, en lien avec le cluster d’entreprises du numérique Numélink. Design Tech Académie bénéficiera pendant ses trois premières années d’exercice du soutien des collectivités territoriales (Saint-Étienne Métropole,  Région Auvergne-Rhône-Alpes),  ainsi  que du Fonds d’Expérimentation pour la Jeunesse (FEJ) du fait de sa labellisation « Fabrique de la Grande École du Numérique ». L’ensemble  est  aussi  particulièrement  soutenu  par  l’Université  Jean  Monnet,  qui  a  fait  du Numérique un de ses  axes  prioritaires  pour le  prochain quinquennat “comme  un axe structurant,  vecteur de pluridisciplinarité  et  de transversalité dans les projets de recherche” selon Michèle Cottier, présidente de Jean Monnet. “Ce très fort potentiel d’innovation est appelé à enrichir l’offre  de  formation proposée  aux  étudiants  quel  que  soit  leur  cursus.  Des  élèves  exclus  des dispositifs de formation classiques pourront accéder à la Grande École du Numérique gagnant ainsi en compétences pour une insertion professionnelle réussie. »

 

Photo du profil de Jean-Pierre Jusselme
Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, “Radio Libertés”, et une régie mulitmédia “CPC 3.00”, l’heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode “rebelle”. A suivre…
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com

Pourparlers : Welcome !

Authorize

Mot de passe oublié

Inscription

X
%d blogueurs aiment cette page :