Baphomet et Bohemian Club, sauce Furan

Mithréaum cachés, Baphomet, croix gammés, satanistes, Mourad écume Saint-Etienne à pied à la recherche des signes cachés d’une présence satanique. Visite Guidée par le maitre des Lieux pour un premier épisode avec les « Baphomets » et le « Bohemian Club », qui a pris ses quartiers à l’Opéra Théâtre.

28 avril 2016. Place Jean Jaurès, au café des artistes, Mourad  « l’homme qui marche », a accepté de s’asseoir pour nous conter quelques unes de ses découvertes pédestres .Derrière les signes, derrière l’enquête, Mourad laisse entrevoir un complot unissant le Vatican, l’Ordre des templiers, les Francs Macons. Tous unis comme maitres du monde, hostiles à l’islam. Mais « leur règne est en passe de se terminer ». Ouf…..Pensez à bien lire le portrait de notre guide Mourad.

Mourad, poète, aurait pu être édité chez « Garamond »

Commençons à lever le voile sur notre guide. Mourad aurait pu être un des auteurs que signe Casaudon pour les éditions Garamond dans le Pendule de Foucault d’Umberto Eco. Dans la peau de Mourad, notre Casaubon marocain en terre « gaga ».

Au 22 Rue Balay, antenne de la culture du Conseil Général de la Loire : un compas

Mourad est aujourd’hui poète à plein temps. Prolifique, il a édité plus de 2500 poèmes chez Jelly Rodger journal de propagande poétique. Mourad n’est pas un saint, mais veut « vivre et mourir en musulman » en poursuivant sa quête, son « objectif » : dénoncer un Ordre mondial oppresseur de l’Islam sunnite et démasquer les sbires de cet ordre occulte. Son chemin de Damas commence alors qu’il est âgé de 13 ans avec la découverte de Croix gammés sur une mosaïque au sol d’un immeuble bourgeois au 6 place Jean Jaurès.  Là, il se heurte à un déni. Ce choc l’amène à ouvrir les yeux sur des réalités cachées et des complicités occultes. Il y a un voile, un secret, une manipulation. Mourad devient convaincu d’un partage du monde entre Françs-maçons, Nazis, Eglise catholique. Ce marocain sunnite marque d’une pierre tombale la destitution du  Califat ottoman le 27 avril 1909, et  la mise en place d’un Ordre mondial tenu par les intérêts communs et les janissaires du wahabisme, de la franc maçonnerie, du Vatican et du sionisme. « La Franc-maçonnerie a été fondée au douzième siècle avec l’Ordre du Temple et ses templiers. Pour égarer, les Franc-maçons font injustement remonter leur existence à l’époque de Pharaon et même au-delà. » explique Mourad. « La Franc-maçonnerie n’est qu’une milice fondée par l’Église catholique romaine, contre les Musulmans, pour protéger ses intérêts en Palestine. » On retrouve donc naturellement Mourad lors de la manifestation contre l’islamophobie ou dans les manifestations pro palestiniennes. On le voit aussi parcourir la ville à la recherche des traces laissées comme des marqueurs par ces janissaires. L’homme affirme « En Islam on est armés pour découvrir les hommes mauvais ». Son discours heurte des stéréotypes, et un certain état d’urgence intérieur. Quand il est menacé par un rappeur alsacien, et qu’il porte plainte, la police le soupçonne d’être radical politiquement. Il faut dire qu’il a prénommé un de ses 4 enfants « Islam ». Pas facile d’être poète et défenseur de la « Lutte héroïque du Peuple palestinien »! A sa décharge et malgré un discours bien asséné,  il n’a jamais été inculpé de « calomnies » ou de « diffamations » et encore moins d’antisémitisme. Rat de bibliothèque, Mourad, qui a passé son bac et son BTS en détention, est un régulier des Archives,  Mourad arpente les  les réseaux sociaux. Sa meilleure loupe est Google Earth. Récemment, en se livrant à de savants calculs alphanumériques (en multipliant des longitudes et des circonférences il tombe sur un 666°) et en zoomant jusqu’à un point de détail,  il a déniché un antre sataniste….à Saint-Priest en Jarez. a suivre….

Promenade des Baphomets

BaphometBaphomet est le nom donné par certains occultistes du XIXe siècle à l’idole mystérieuse que les chevaliers de l’ordre du Temple furent accusés de vénérer. Le plus souvent représentée par la tête d’un homme barbu, l’idole était vénérée mais également crainte pour sa laideur. Ses caractéristiques notoires sont des seins ainsi qu’une tête de bouc. Aujourd’hui il est devenu une figure courante de nombreux jeux vidéos notamment Silent Hill où il est le BOSS ! (ndlr)

Où trouve t-on des Baphomet ?  Au 6 Cours Fauriel. Au 4 Place Jean Moulin, il y a quatre Baphomet sur la même façade. Au 21 Avenue de la Libération, sur les façades du Crédit Agricole, il y a deux Baphomet. Au 3 Avenue de la Libération, il y a deux Baphomet. Au 19 Rue du Grand Moulin, il y a un Baphomet. Au 1 Rue des Creuses, il y a un tout petit Baphomet. Au 11 Rue des Martyrs de Vingré, il y a un Baphomet. Au 31 Rue de la République, il y a quatre Baphomet, deux regardent à gauche, deux, à droite. Au 38 Rue du 11 Novembre, il y a un Baphomet. Au 13 Montée de l’Abbé de l’Épée, il y a une villa avec quatre Baphomet. Au 1 Rue de la Résistance, il y a un Baphomet. Au 5 Place Jean Jaurès, sur la façade aux soixante têtes, il y a au moins sept Baphomet. Au 3 Rue Aristide Briand et de la Paix, il y a un Baphomet. Au 2 Rue Aristide Briand et de la Paix, sur les balcons, il y a trop de Baphomet. À l’angle des rues Tavernier et du Repos, il y a sept Baphomet, cinq sur la façade, deux sur la porte. Au 5 place Jean Ploton, il y a leur Baphomet et leur Isis  À Rue Ste-Catherine, il y a une statue de leur Baphomet, on ne voit pas ses cornes mais c’est lui, les deux flûtes et la pipe le prouvent. À St-Étienne, il y a d’autres mascarons sans corne, on voit qu’ils ne représentent que des démons. Au 21 Cours Victor Hugo, il y a plusieurs fois la même représentation masculine démoniaque. À la MJC de Beaulieu, il y a un Baphomet. La MJC signifie la Maison de la Jeunesse et de la Culture, c’est pour ça qu’il est imberbe.

caduceeEn face de la MJC, au dessus de l’entrée du CHPL, il y a cette fresque avec, le caducée représentant le phallus de Satan, le paon aussi, comme le croient les Yézidis et le corbeau, apparence de Satan qui a « montré à Caïn comment tuer ». Le soleil représente aussi Satan sous le nom du dieu Fur, Furan et Furania, l’ancien nom de la ville. Le symbole de la médecine est le bâton d’Esculape autour duquel ne s’enroule qu’un seul serpent.

[author] [author_image timthumb=’on’]http://www.pourparlers.eu/wp-content/uploads/2016/04/Mourad-1.jpg[/author_image] [author_info].Pensez à bien lire le portrait de notre guide Mourad.[/author_info] [/author]

Le BOHEMIAN Club aux 1eres loges ( Deuxième visite)

Plusieurs rumeurs circulent sur le Bohémian Club. Le théoricien du complot Alex Jones a infiltré le Bohemian Club. Dark secrets inside Bohemian Grove montre que des cérémonies païennes d’inspiration druidique s’y dérouleraient. La cérémonie du Cremation of care, qui ouvre les deux semaines annuelles de séminaire au Bohemian Grove reprend des rites druidiques et babyloniens au bord d’un lac artificiel et au pied d’une statue de hibou en ciment de 12 mètres.

À St-Étienne, depuis 1976, il y a une Allée Shakespeare, au Jardin des Plantes de l’Opéra Théâtre. À l’Allée Shakespeare, devant l’Opéra Théâtre, il y a un hibou gris en béton qui a été réalisé en 1974.

hibouxSous le hibou de l’Allée Shakespeare, il y a une petite place. Dans ce carré satanique, il y a un obélisque rappelant, mieux que tout autre obélisque stéphanois, ce que les obélisques maçonniques représentent: un phallus. En face de l’obélisque et sous le hibou, il y a six cubes sur le mur. Six cubes, c’est six longueurs, six largeurs et six profondeurs. Souvent, il suffit de pencher la tête et tout devient plus clair. En penchant la tête, avec cinq des six cubes, on voit le chiffre 6 et le cube le plus à l’écart nous rappelle que c’est fois trois: 666. Au sol, il y a cinq plots formant un croissant de lune. En face du croissant, il y a trois plots formant un triangle et rappelant la Chrétienté. Au niveau du sol toujours, il y a douze plaques comme pour marcher dessus mais qui ne mènent nulle part. Elles représentent le Judaïsme qui revendiquent les douze tribus d’Israël. Les représentations des trois religions dites monothéistes sont voulues comme des profanations : le hibou les domine. Les satanistes appellent ce hibou « Moloch ».

Derrière l’obélisque, en se mettant face au hibou, on lit un tag: Colombie. Sur un pan, c’est écrit Colom-, sur l’autre, c’est écrit -bie, quant on lit à l’envers, on lit «eib Moloc» qui signifie «père Moloch», on peut l’entendre autrement en lisant «be Moloch» qui signifie «sois, Moloch».

[author] [author_image timthumb=’on’]http://www.pourparlers.eu/wp-content/uploads/2016/04/Mourad-1.jpg[/author_image] [author_info].Pensez à bien lire le portrait de notre guide Mourad.[/author_info] [/author]

666 cygne911Au jardin des plantes il y a aussi un « 666-cygne ». Les auteurs du « 666-cygne » disent que leur œuvre est une «météorite». Non-non! En tout cas, quant à l’œuvre qu’il y a devant le 666-cygne, là, on ne dit que «sculpture moderne de Lovato». Ils auraient dû dire «sculpture futuriste». L’entrée administrative de l’Opéra Théâtre est faite de trois parties, une aile, une queue et un fuselage, un avion de profil qui va vers notre gauche et la sculpture d’Alain Lovato. Le fuselage est fait de lettres et de chiffres, les lettres et les chiffres sont séparés les unes et les uns des autres par un élément transversal, donc on lit « le 911 », si-si! Quant aux mains droites, soit ce sont celles des passagers, soit ce n’est que de la poudre aux yeux et les deux surfaces carrées à effet d’optique ne seraient que des trompe-l’œil incitant à regarder plus loin, alors que tout est flagrant. De l’autre côté, sur la queue, ce ne sont pas que des mains droites, il y a des mains gauches aussi, c’est l’œil maçonnique, ils croient qu’il voit tout, dans toutes les directions indiquées par les doigts. L’entrée principale de l’Opéra Théâtre est à droite de l’entrée administrative et son avion. Le bleu est la couleur du sionisme.

[author] [author_image timthumb=’on’]http://www.pourparlers.eu/wp-content/uploads/2016/04/Mourad-1.jpg[/author_image] [author_info].Pensez à bien lire le portrait de notre guide Mourad.[/author_info] [/author]

Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, « Radio Libertés », et une régie mulitmédia « CPC 3.00 », l’heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode « rebelle ». A suivre…
  • Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, "Radio Libertés", et une régie mulitmédia "CPC 3.00", l'heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode "rebelle". A suivre...

2 thoughts on “Baphomet et Bohemian Club, sauce Furan

  1. En fait, se sont 2500 poèmes minimum que j’ai écrits depuis novembre 2006, mais seulement 8 (ce qui est énorme!) ont été publiés dans le fameux semestriel international 100% poétique La Tribune du Jelly Rodger du poète Seream.

Laisser un commentaire