Faut-il interdire l’anisette de la CGT ?

A Saint-Étienne, on comptait  entre 5.000 et 10.000 personnes dans le cortège, beaucoup plus que lors de la dernière manifestation. Le « débat » des deux Frances s’est poursuivi sur les réseaux sociaux.

Manifs 31 mars 5Le cortège conduit par la CGT, FO, la FSU, Solidaire, le mouvement des jeunes communistes français, Europe Ecologie les Verts, le MJS et même la fédération PS de la Loire s’est étiré à partir de  la place Jules Ferry. Comme dans des dizaines d’autres villes, la mobilisation a été importante pour afficher leur opposition à la loi de Myriam El-Khomri, la ministre du travail. Les lycéens ouvrent la manifestation. Ils descendent la Grand’Rue en direction de la place Jean Jaurès et la circulation du tramway est  bloquée le temps de la manifestation. La manifestation s’est terminée devant les portes de la préfecture, repeintes de toutes les couleurs par de jeunes manifestants. Cinq policiers en faction ont dispersé les manifestants avec des gaz lacrymogène et en pointant leur flash-ball sur les jeunes. Des renforts de CRS se sont postés en contrebas de l’avenue.

Faut-il interdire l’anisette de la CGT

Jeudi 31 mars, la rue à Saint-Etienne a parlé, a eu un visage et une voix. Visiblement cela a suscité quelques réactions. Les réseaux sociaux sont bien là…pour nous dire ce qui se dit dans les couloirs.

Post commercesVerney caron et son flash ballAh l’anisette de la CGT ! Voilà bien un motif d’agacement pour l’interlocuteur de la page FB de Gael Perdriau, maire de Saint-Etienne. Celui-ci lui répond du tac au tac s’étonnant que les professionnels n’aient pas saisi la « Préfecture ou la police des douanes ». Péripétie des réseaux sociaux, sans doute, comme d’ailleurs la position d’Estelle Verney Caron, qui poussé par Serge Freydier,à la suite de son article Hugo, le mur et la manif, sort de ses gonds et ponctue. » La valeur du travail a été la base de mon éducation. Je m’y applique depuis mes 16 ans, Tout comme le respect des institutions républicaines. Ces jeunes manifestants, éduqués au 35h , sauront vous remercier car grâce à vos impôts , les murs de la préfecture pourront être nettoyés . » Beau style de polémiste. Décidément la France a de beaux atavismes derrière elle.

Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, « Radio Libertés », et une régie mulitmédia « CPC 3.00 », l’heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode « rebelle ». A suivre…

  • Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, « Radio Libertés », et une régie mulitmédia « CPC 3.00 », l’heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode « rebelle ». A suivre…

Laisser un commentaire