Et pourquoi pas un revenu d’existence…

 La Région Nouvelle-Aquitaine lance une démarche innovante le 30 septembre avec une réflexion sur le revenu universel.


Martine Alcorta, conseillère régionale (EELV) déléguée à l’innovation sociale et sociétale, lancera une réflexion inédite, le vendredi 30 septembre 2016 à l’Hôtel de Région à Bordeaux sur le thème « Revenu et emploi : les approches et les enjeux pour le XXIème siècle – Recherche-action participative sur le revenu universel ». Pour sortir de nos crises structurelles, il est essentiel d’interroger le contexte économique fragilisé dans lequel nous sommes. Précarité professionnelle, compétitivité des entreprises à bout de souffle, autant de difficultés qui doivent faire envisager des solutions nouvelles.

Réflexion et expérimentation

visuel-faisons-grandir-le-rdbLa Région Nouvelle-Aquitaine s’engage à mener tout au long de l’année la réflexion sur des outils sociétaux innovants. Cette recherche-action doit permettre, dans un premier temps, d’étudier la faisabilité d’une recherche expérimentale sur le revenu universel. L’objectif serait de lancer, dans un second temps, sous l’égide d’un comité scientifique, des expérimentations locales. L’après-midi, lors d’ateliers thématiques, se réunira un comité de réflexion composé d’élus, d’acteurs de la société civile et de chercheurs. Les expertises, connaissances et productions de ces membres viendront enrichir le travail de réflexion sur les liens qui relient depuis plus d’un siècle le revenu et l’emploi.
Et pourquoi pas un revenu d’existence…


Des personnalités qui soutiennent le revenu universel de base

banniere_gplus_lbQuelques personnalités qui soutiennent le revenu de base : Marc de Basquiat, président de l’Association pour l’Instauration d’un Revenu d’Existence, docteur en économie ; Franck Cormerais, maitre de conférences, Université de Bordeaux, défenseur du revenu contributif soutenu par Bernard Stiegler ; Anne Eydoux, maitre de conférences, Université de Rennes 2. Economiste, elle est chercheuse au centre d’étude de l’emploi et membre des économistes atterrés ; Baptiste Mylondo, enseignant, Ecole supérieure de commerce et développement, Lyon. Auteur de « Pour un revenu sans condition : garantir l’accès aux biens et services essentiels », Les Editions Utopia, 2012 ; Evelyne Serverin, directrice de recherche CNRS, émérite. Chercheuse en sociologie du droit au Centre d’études de l’emploi, elle est membre du conseil supérieur de la magistrature ; Frédérique Espagnac, sénatrice, membre de la mission sénatoriale d’information sur le revenu universel.

Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, « Radio Libertés », et une régie mulitmédia « CPC 3.00 », l’heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode « rebelle ». A suivre…
  • Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, "Radio Libertés", et une régie mulitmédia "CPC 3.00", l'heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode "rebelle". A suivre...

Laisser un commentaire