Adista mise sur le digital avec Object23

Basée à Saint-Etienne, la fabrique digitale Object23 emploie désormais 60 experts. Cette marque d’Adista vise à accompagner les entreprises dans leur transformation numérique.

Team Object23Seulement 47 % des entreprises françaises possèdent un site web et 38 % sont présentes sur les réseaux sociaux. Pour un grand nombre de sociétés, opérer un virage digital est devenu une urgente nécessité. Pour les y aider, le groupe Adista a créé en décembre dernier la marque Object23, une agence digitale basée à Saint-Etienne, pilotée par Philippe Curiant, directeur général délégué du groupe.

Adista, groupe national spécialisé dans les services hébergés, est présent dans la capitale ligérienne depuis sa fusion avec la société CieNum en 2013. Celle-ci avait développée depuis une quinzaine d’années un savoir-faire en matière de compétence web : e-commerce, mobile, technologique…. L’entité stéphanoise est désormais la deuxième plus grande agence du groupe Adista. Elle emploie à elle seule 70 collaborateurs dont 60 salariés pour Object23. Une équipe d’artisans digitaux experts de la transformation numérique des entreprises.

Chaîne de valeur digitale

Affichage de OBJECT23 - LOGO-vertical.png en cours...Object23 dispose d’une expertise globale couvrant l’ensemble de la chaîne de valeur digitale : intelligence des données, webmarketing, marketing inbound, webdesign, hébergement, développement, infogérance… Innovant en permanence, elle dispose de compétences clés, notamment en matière de design et de développement d’applications mobiles.

L’agence s’adresse aussi bien aux PME qu’aux grands groupes sur l’ensemble du territoire national. Pour la création d’Object23, Adista a structuré une offre complète ainsi que des équipes s’appuyant sur une infrastructure numérique de pointe capable de répondre aux plus hautes exigences en matière d’hébergement web, de développement, de virtualisation et d’externalisation de système d’information.

150 projets digitaux par an

Object23 intervient de la définition en amont de la stratégie digitale à l’analyse des résultats, en passant par la mise en place et le pilotage du projet. L’agence aide les entreprises à conduire leur transition digitale, améliorer leur présence sur le web, collecter et analyser les data, ou encore développer leur présence sur les réseaux sociaux.

Audit et ConseilL’entité stéphanoise du groupe Adista mène chaque année 150 projets digitaux. Parmi les références nationales, Object23 a mené un projet emblématique de son savoir-faire à l’occasion de la COP21, avec le Ministère de l’Intérieur. Localement, elle compte parmi ses références Casino Restauration, les Papeteries Pichon, la Cité du design de Saint-Etienne, ou encore Activ Radio…

A propos d’Adista :

Affichage de OBJECT23 - LOGO-vertical.png en cours...

Opérateur de services hébergés, Adista s’est imposé en quelques années comme le spécialiste français des services informatiques et télécoms proposés sur les réseaux très haut débit, à destination des entreprises et collectivités locales (communication d’entreprise, accès au numérique, mobilité et connectivité, système d’information, stratégie digitale). Basé à Nancy, le groupe dispose de 24 agences et 7 datacenters en France. Il emploie 360 collaborateurs pour un chiffre d’affaires de 75 millions d’euros (+ 20 % de croissance annuelle depuis 2007) et vise 100 millions d’euros avec 500 salariés à l’horizon 2018. Adista emploie 70 collaborateurs dans son agence de Saint-Etienne dont 60 salariés pour Object23.

 

Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, « Radio Libertés », et une régie mulitmédia « CPC 3.00 », l’heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode « rebelle ». A suivre…
  • Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, "Radio Libertés", et une régie mulitmédia "CPC 3.00", l'heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode "rebelle". A suivre...

Laisser un commentaire