Les promesses de l’ Institut français de civilisation musulmane de Lyon

L' Institut français de civilisation musulmane de Lyon est actuellement en construction. Comment financer un projet de 8,8millions d'euros dans un climat d'islamophobie ?

Institut français de civilisation musulmane Le difficile tour de table financier  de l’Institut français de civilisation musulmane (IFCM) révèle bien des tensions de la société française. L’Institut français de civilisation musulmane sera installé dans le 8e arrondissement, à côté de la grande mosquée de Lyon. Il va ouvrir ses portes début 2018. Dans la lignée de l’Institut du Monde Arabe à Paris, il devrait offrir un lieu d’expositions, de conférences, de formations, pour mieux faire connaître et partager les multiples facettes de la civilisation musulmane. Conçu par les architectes Gautier et Conquet, il s’inscrit discrètement dans le quartier, en proposant une subtile touche orientale, avec un atrium lumineux et des volets aux mosaïques dorées.

Refus de financement de la région.....

Le 4 juillet 2016, le conseil municipale de lYon a voté la subvention à l'IFCM.

Laurent Wauquiez, Président d'Auvergne Rhone-alpes, revenant sur la promesse de son prédécesseur  Jean-Jack Queyranne, a refusé de financer l'Institut français de civilisation musulmane de Lyon. Le vice président LR justifie sa décision par la présence de financements algériens et saoudiens dans le projet, chacun apportant il est vrai 2 millions d'euros sur les 8,8 millions d'euros du projet. “dans cet espace de la République, fragile et précieux, nous ne pouvons considérer que viennent s’immiscer de manière significative des États étrangers par le biais du financement de l’IFCM” L’État, la Ville de Lyon et la métropole apporteront eux chacun 1 millions d'euros en échange d’une promesse de refonte de la direction de l’institut et de la création d’un conseil pour sa gestion.

...mais crédits d'Etat et de Lyon

Kamel Kabtane "Ce sera un lieu exemplaire digne d’une capitale européenne comme Lyon, un moyen pour lutter contre la radicalité qui prospère sur l’ignorance. Cet institut n'est ni une madrasa, ni une école coranique mais un lieu culturel ».

Cette question a fait l'objet d'un débat et d'un vote au conseil municipal de Lyon. «On trouve surprenant ces financements pour des lieux culturels, mais normal pour certains clubs de foot !» a affirmé  Jérôme Maleski (Socialistes et apparentés) à cette occasion. «La mosquée de Lyon a été financé à 80 % par les Saoudiens, ce n'est pas pour ça qu'on est devenu salafiste ou wahhabites», lance Kamel Kebtane, recteur de la fameuse mosquée. En aucune façon, ils ne se sont ingérés dans nos affaires. La Turquie a aussi participé à la mosquée de Lyon»,

L’attribution de la subvention d’un million d’euros a finalement été adoptée à la majorité. "L’Islam est divers et il faut redonner une fierté aux jeunes sans identité, leur dignité originelle", a justifié Gérard Collomb pour qui le futur institut musulman fera suite à d’autres sites consacrés aux cultures catholique ou juive : « Chaque fois que les temps sont difficiles, nous sommes capables de nous réunir, dans la pluralité de nos opinions, pour porter le même message de dialogue et de paix »

Juifs, catholiques et protestants soutiennent le projet

Etienne Tissot
Etienne Tissot

Etienne Tissot, président du Conseil de Consistoire de l’Eglise Protestante Unie et le Cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon ont de leur côté signé un appel commun en faveur de l'IFCM. «De même qu’existent aujourd’hui l’ECCLY (Espace culturel du christianisme à Lyon) et l’Espace Hillel (consacré à la culture juive) lancés avec le soutien du Grand Lyon, il nous paraît juste qu’un lieu de présentation, d’études et de débats permettant de découvrir les apports de la culture musulmane, puisse fédérer de larges soutiens.» L'ECCLY a été par exemple, largement financé par les collectivités qui ont contribué pour environ la moitié du budget d’investissement (2,5 millions d’euros).

 

Formation des imams et cadres associatifs

Signe de cette volonté d'un islam de France, depuis 2012-2013, l’IFCM a mis en place avec le soutien des enseignants de l’Université LYON 3 et de l’Université catholique de LYON ,  une formation destinée aux cadres religieux (imams, aumôniers, enseignants dans les écoles musulmanes) et cadres associatifs musulmans afin de leur faire mieux connaître le contexte législatif et sociétal dans lequel ils exercent. Cette formation est sanctionnée par un Certificat intitulé « Connaissance de la laïcité ». Un second Diplôme Universitaire, intitulé « Religion, liberté religieuse et laïcité » est également proposé. Cette formation vise à une meilleure connaissance de la diversité, en particulier de la culture musulmane.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

  • Photo du profil de Jean-Pierre Jusselme
    Article By :
    Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, "Radio Libertés", et une régie mulitmédia "CPC 3.00", l'heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode "rebelle". A suivre...

Laisser un commentaire