Les liens qui libèrent éditent l’appel de 138 économistes pour sortir de l’impasse

138 économistes, de sensibilités très diverses, lancent un appel pour répondre à l’urgence économique et sociale et redonner espoir aux classes populaires. «Nous proposons à nos concitoyens, aux mouvements associatifs, syndicaux et politiques, d’ouvrir un débat sur la mise en œuvre d’un plan de sortie de crise autour de trois volets.» Un nouveau pacte productif écologique et social, un programme de relance de 40 milliards par an et une remise à plat de l’Europe.

Ont participé à cet ouvrage les économistes suivants:

Michel Aglietta, Olivier Allain, Philippe Askenazy, Daniel Bachet, Rémi Bazillier, David Cayla, Gabriel Colletis, Jézabel Couppey-Soubeyran, Hervé Defalvard, Anne Eydoux, Olivier Favereau, Anne Fretel, Mathilde Guergoat-Larivière, Eric Heyer, Thierry Kirat, Philippe Légé, Catherine Mathieu, Jacques Mazier, Mathieu Plane, Thomas Porcher, Thierry Pouch, Philippe Quirion, Christophe Ramaux, Laurence Scialom, Henri Sterdyniak, Yamina Tadjeddine, Xavier Timbeau, Bruno Tinel, Aurélie Trouvé, Sébastien Villemot.

Les liens qui libèrent

La maison d’édition LLL, Les liens qui libèrent, créée en association avec Actes Sud, se propose d’interroger la question de la crise des liens dans nos sociétés occidentales.

Depuis la fin du 19 ème siècle avec le darwinisme, la relativité, la physique quantique, la psychanalyse, l’analyse systémique, l’essor de l’épigénétique, mais également la peinture abstraite, le surréalisme…irréductibles à l’idée classique de représentation, les liens sont reconnus constitutifs de toutes expressions de la réalité. Chaque entité ou système se construit, se développe, se diversifie par les interactions qu’il entretient avec son milieu. Que ce soit en biologie (une cellule ou un organisme ne se développe pas isolément), en physique (il n’y a pas de chosification de la matière), en psychologie (un nouveau né meurt si il n’est pas affectivement entouré), en ethnologie (le rôle du don et du contre don dans les sociétés humaines), dans les domaines de l’économie (qui se définit d’abord par l’échange), sociaux (la question de la redistribution ou l’idée qu’une société est davantage que la somme de ses membres), et bien entendu environnementaux ( interdépendance de chaque niveau de réalité).
Or nos sociétés occidentales sont marquées du sceau de la déliaison : économisation du monde, financiarisation de l’économie, individualisme exacerbé, perpétuation de l’idée de l’homme comme « maître et possesseur de la nature », croyance en l’autodétermination de l’individu, déni du sujet symbolique ou imaginaire, biologisation des comportements, crise de la solidarité sociale, approche fragmentée des savoirs, prégnance du réductionnisme dans les sciences, crise du lien démocratique, marchandisation des relations sociales ou du vivant … C’est cette véritable crise de la représentation de nos sociétés que nous nous efforcerons de questionner. Nous publierons dans les domaines de l’économie, la politique, les sciences, la psychologie, la psychanalyse, mais également des documents et parce que l’écrivain est au cœur de toute transformation, des textes littéraires.
Chers amis encore un mot : les moments que nous traversons appellent de l’ambition intellectuelle, de l’échange, de la coopération, de la générosité. Sachez que LLL a besoin de votre soutien pour informer les lecteurs de ce que nous sommes en train de tenter, un pari difficile certes mais plein de promesses en ces temps de mutation.
Merci à tous pour l’attention que vous porterez à notre projet.

Henri Trubert Ex éditeur chez Fayard – Sophie Marinopoulos Psychanalyste-Auteure

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Photo du profil de Jean-Pierre Jusselme
Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, « Radio Libertés », et une régie mulitmédia « CPC 3.00 », l’heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode « rebelle ». A suivre…
  • Photo du profil de Jean-Pierre Jusselme
    Article By :
    Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, "Radio Libertés", et une régie mulitmédia "CPC 3.00", l'heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode "rebelle". A suivre...

Laisser un commentaire