Quelques conseils pour ne pas tomber dans le piège de l’arnaque à l’appel en absence.

De plus en plus de personnes sont victimes de spam vocal (ping-call). Cette escroquerie basée sur des numéros surtaxés peut vous couter jusqu’à 30 euros par appel si vous tombez dans le piège.

Le spam vocal ou ping-call est une technique frauduleuse qui consiste à appeler un numéro de téléphone en ne laissant sonner qu’une seule fois. Le destinataire, n’ayant pas eu le temps de décrocher, essaie alors de rappeler le numéro du « correspondant » qui s’est affiché…et tombe sur un numéro surtaxé. Quelques variantes existent : un message vous annonce que votre colis est arrivé, que vous avez un problème avec une facture, une anomalie dans votre contrat d’assurance, un document à récupérer, … Ces escrocs ont une imagination débordante et ont même remplacé les ordinateurs par des humains qui vous gardent en ligne le plus longtemps possible si vous avez la mauvaise idée de rappeler.

En appliquant les conseils suivants, vous réduirez le risque face à ce type d’arnaque.

Conseil n°1 : analyser la demande et son imprécision.

La première règle à retenir est que tout numéro commençant par 081., 082., 089., … est potentiellement dangereux.

La deuxième règle est de ne jamais rappeler un numéro inconnu ou un numéro qui ne vous a pas laissé de message sur votre répondeur même si son préfixe est 01, 02, 03, …

Enfin, ce type d’arnaque présente toujours une demande imprécise qui doit vous forcez à vous poser les bonnes questions : Quelle société m’appelle ? Quel est le motif de son appel ? De quel service parle-t’on ? …

Vous devez analyser ces informations avant de rappeler.

Conseil n°2 : signaler le numéro.

Pour aider les autres consommateurs à ne pas tomber dans le piège, vous pouvez signaler le numéro en utilisant la plateforme 33 700. Cette plateforme permet d’envoyer gratuitement un SMS au 33 700 avec le texte « Spam vocal 01 XX XX XX XX » en précisant le numéro de téléphone suspect. Vous recevrez ensuite un accusé de réception du 33 700. Votre signalement sera transmis aux opérateurs.

Vous pouvez aussi utiliser le site Internet « Signal Arnaques » (http://www.signal-arnaques.com/scam/addphone).ping-call

 

Conseil n°3 : si vous êtes victime, contacter le numéro Info escroquerie.

Ce service accessible au 0 805 805 817, vous permet de vous renseigner sur ce type d’arnaque.

Il permet aussi de signaler un site internet ou un courriel d’escroquerie, un vol de coordonnées bancaires ou une tentative d’hameçonnage.

 

Conseil n°4 : « bruler » le numéro dans votre téléphone.

Les téléphones modernes ont des fonctions pour bloquer un correspondant. Vous pouvez ainsi en un clic définitivement interdire à un numéro « toxique » de vous appeler.

Nous conclurons ce billet en précisant qu’une version SMS de cette escroquerie existe… C’est le fameux message que vous avez sans doute reçu qui vous indique qu’un MMS est en attente…

L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) semble impuissante face à ce type d’arnaque. L’Etat pourrait peut-être l’aider avec une loi imposant aux opérateurs des dispositifs de détection et de contrôle efficaces ?

Thierry Veyre Consultant associé chez ISIE

Enregistrer

Photo du profil de Thierry Veyre
J’ai créé le cabinet ISIE pour apporter au chefs d’entreprise désireux de renforcer la performance informatique de leurs entreprises des solutions simples et adaptées à leurs besoins.
  • Photo du profil de Thierry Veyre
    Article By :
    J'ai créé le cabinet ISIE pour apporter au chefs d'entreprise désireux de renforcer la performance informatique de leurs entreprises des solutions simples et adaptées à leurs besoins.

Laisser un commentaire