Et l’immeuble tertiaire de 2030 est décerné à….

Mercredi 30 novembre au premier étage de la Tour Eiffel, les organisateurs du Concours Eiffel (la Fondation de la Société de la Tour Eiffel, la Fondation Excellence SMA et le groupe Abvent) ont révélé le palmarès de l’édition 2016 en présence de Myriam Larnaudie-Eiffel, représentant la famille Eiffel, des membres du jury, de nombreux architectes et directeurs d’écoles, des équipes concurrentes et de David Ros, Maire d’Orsay site choisi pour « Imaginer l’immeuble tertiaire de 2030 ».

Si mettre en lumière et récompenser l’inventivité et la créativité des étudiants est l’ambition première du Concours Eiffel, à l’heure des nouveaux enjeux et défis du BIM, il était essentiel pour les organisateurs de donner au Concours Eiffel 2016 cette nouvelle dimension collaborative en les invitant à travailler, se projeter et concourir en équipe pluridisciplinaire, architecte/ingénieur.  Un défi qui ne s’annonçait pas évident a priori et qui semble relevé !

Les critère d’un immeuble

Le Concours Eiffel 2016 Imaginez l‘immeuble tertiaire non IGH de 2030 était réservé aux étudiants majeurs inscrits pour l’année 2015-2016 dans les écoles publiques ou privées françaises d’architecture, d’architecture & paysage et d’ingénieurs.Les Participants étaient en équipe de 4 étudiants maximum composée, au minimum, d’un binôme  étudiant en architecture / élève ingénieur. Limmeuble tertiaire non IGH de 2030 devait se projeter sur une parcelle existante du Campus Eiffel Orsay qui s’inscrit dans le cadre du projet de développement de Paris-Saclay.  Les projets devaient intégrer les évolutions techniques et technologiques, économiques, environnementales et urbanistiques, sociétales ainsi que les nouveaux modes et tendances d’organisation de travail et de vie, et tenir compte des attentes et besoins en matière d’économie circulaire, de sécurité, de santé, et d’accessibilité.

  • le nomadisme et la mobilité qui conduisent à reconsidérer la notion de bureau et d’espace de travail,
  • la réversibilité/mutabilité des bâtiments et la gestion de leur cycle de vie qui en modifient la temporalité,
  • les impératifs de performances (énergies, sécurité, confort d’usage, organisation spatiale…) qui stimulent les innovations techniques,
  • la mutualisation des espaces et des services qui participe d’une nouvelle approche de l’environnement du bâtiment,
  • les nouvelles pratiques de la maîtrise d’œuvre (BIM et technologies prédictives) qui encouragent les synergies entre les différents acteurs du projet,
  • la récupération et le recyclage des matériaux qui supposent de privilégier l’emploi de matériaux innovants,
  • la vocation d’excellence scientifique et technique de dimension internationale du pôle scientifique et technologique Paris-Saclay qui invite à être ambitieux.

Nomadisme et mobilité des collaborateurs, mutualisation des espaces  et des services, nouveaux impératifs de performances, nouvelle  gestion du cycle de vie du bâtiment, nouvelles pratiques de la maîtrise d’œuvre (BIM et technologies prédictives voir ci -dessous) qui encouragent les synergies entre les différents acteurs du projet… étaient les défis  à relever !

 Et le Prix a été décerné à ….

Pour le Président du jury, Hervé Dupont : « Les deux projets lauréats, comme l’ensemble des projets concurrents, semblent rejeter la forme actuelle de l’entreprise monolithique pour privilégier des espaces de collaboration entre entités agiles. Les deux propositions primées traitent, chacune à sa manière une question fondamentale de l’Architecture : les rapports articulés entre l’extérieur et l’intérieur »

Affichage de Capture d’écran 2016-12-03 à 13.28.01.png en cours...
1er Prix : ENTRE INTÉRIEUR(S) ET EXTERIEURS(S) de Xavier PIROT, ENSA de Paris Val de Seine et Jules BOILEAU, AgroCampus
2e Prix : BIOTOPE DE Adeline KLEIN ; Jean-Jacques BÉGEL,  ENSA de Nancy et Odile PHAM; Rémi CHARRIER, ESTIB / Université de Lorraine
Affichage de Capture d’écran 2016-12-03 à 13.41.06.png en cours...

 

Qu’est ce que la BIM !

 Le récent congrès des architectes à Saint-Etienne avait fait le point sur cette nouvelle manière de faire travailler ensemble les différents corps de métiers du bâtiment. 

BIM ! est un acronyme anglo-saxon qui signifie Building Information Modeling. Littéralement c’est la modélisation numérique des données d’un bâtiment ou d’une construction. Autrement dit on numérise, via des logiciels comme ArchiCad ou Revit, les plans d’une construction en deux ou trois dimensions. Avec le BIM, chaque partie d’un bâtiment peut devenir un objet modélisé numériquement. Tout devient objet numérique que l’on peut visualiser, déplacer, renseigner, partager. Les plans numériques sont donc désormais constitués de milliers d’objets en 3D et truffés de données techniques. Chaque partie prenante de la longue chaîne d’intervenants, de l’architecte au plombier en passant par le promoteur immobilier peut avoir accès au même document numérique qui devient partagé.  Le BIM sert donc surtout dans la phase de construction des bâtiments mais aussi dans la phase d’exploitation sur plusieurs années. Comme tout est référencé dans cette maquette BIM, on retrouve toutes les informations liées aux objets modélisés numériquement : situation dans le bâtiment, modèle, taille, prix, fournisseur, données techniques.  Le plan BIM va détecter immédiatement les conflits entre un mur et le passage d’une tuyauterie. Si le plan dessiné par l’architecte rentre en conflit avec le plan des tuyaux proposé par le plombier, cela se verra tout de suite.

Photo du profil de Jean-Pierre Jusselme
Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, « Radio Libertés », et une régie mulitmédia « CPC 3.00 », l’heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode « rebelle ». A suivre…
  • Photo du profil de Jean-Pierre Jusselme
    Article By :
    Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, "Radio Libertés", et une régie mulitmédia "CPC 3.00", l'heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode "rebelle". A suivre...

Laisser un commentaire