Faire valser Manuel ValLs

La valse de Manuel Valls, petit amusement offert par Mathieu Lachand.

L’opération « Faire Valser Valls » s’est constituée au lendemain de la nomination de M. Manuel Valls au titre de Ministre de l’Intérieur, par ailleurs candidat aux élections législatives sur la première circonscription de l’Essonne.

Née d’une initiative spontanée à travers les réseaux sociaux et au nom des valeurs humanistes et républicaines de la France, cette force citoyenne ambitionne d’éclairer la population sur ses positions néfastes pour notre « vivre ensemble ».

Ses prises de position passées à l’égard de nombreuses franges de la population sont clairement dans la droite ligne de la politique menées durant cinq années par l’ancien President de la république.

la valse de manuel Valls par Mathieu Lachand from Pourparlers on Vimeo.

Nous disons HALTE!!!!Le changement initié le 6 mai dernier concerne clairement les blessures subies par la nation après une politique haineuse et stigmatisante. Aujourd’hui, nous regrettons que M. Manuel Valls en soit le représentant.

Le manque de « whites », « blancos » dans une brocante à Evry, l’acharnement contre deux entrepreneurs afin de les obliger à vendre de l’alcool et de la viande porcine au sein de leur établissement, mais aussi ses récentes déclarations au diner organisé par le Crif à Marseille faisant état de sa dénonciation d’éléments de confession musulmane sont autant de positions marquant son attachement à la politique incarnée par messieurs Sarkozy, Hortefeux et Gueant!
Autant de positions que nous ne voulons plus subir!

Nous disons HALTE!!!!

Son refus de voter la levée de l’état d’urgence lors des émeutes de 2005, la volonté d’armer toutes les polices municipales de France, la critique de magistrats jugés trop laxistes, le soutien apporté au projet de loi sur les bandes de M. Estrosi, sont là encore autant de sujets qui ne nous rassurent nullement quant au changement annoncé!!!!!

Nous disons HALTE!!!!!

Nous ne saurions accepter que le pouvoir gagné par M. François Hollande soit un blanc seing pour des positions discriminantes émanantes de M. Manuel Valls.

Aussi, nous, citoyens français agissant en toute indépendance appelons à faire barrage à M. Valls lors des prochaines élections législatives.

Faire échec à M. Manuel Valls aux législatives, et par conséquent à son portefeuille ministeriel, doit être un précédent pour l’ensemble de la communauté nationale afin de sanctionner tout homme politique portant atteinte à la dignité humaine.

A ce jour, l’opération Faire Valser Valls est partagée par des centaines de citoyens sur l’ensemble du territoire national. Grace à ce mouvement sans précédent, une dynamique est née.

Une équipe sur la première circonscription de l’Essonne coordonne à la fois la mobilisation sur les réseaux sociaux et les actions militantes pacifiques envisagées sur le terrain.

Manuel Valls, en tant que Ministre de l’intérieur, le sait bien au point que ce dimanche 3 juin 2012 lors du conseil municipal extraordinaire de la commune d’Evry, il a préféré, plutôt que de dialoguer démocratiquement, « avertir » les forces de l’ordre de notre venue et nous refuser l’entrée.

Notre force citoyenne invite, ainsi, tous nos concitoyens de la première circonscription de l’Essonne, mais également tous les citoyens souhaitant mettre fin à la politique de stigmatisation, à se mobiliser pour lui indiquer la VALSE à suivre!

Opération  » Faire Valser Valls »

Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, « Radio Libertés », et une régie mulitmédia « CPC 3.00 », l’heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode « rebelle ». A suivre…
  • Article By :
    Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, "Radio Libertés", et une régie mulitmédia "CPC 3.00", l'heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode "rebelle". A suivre...

Laisser un commentaire