Décode ton Développeur

Pourquoi créer un nouveau modèle de conférence? Pourquoi parler du métier de développeur? La Réponse a été donnée  le 2 février prochain dans l’espace Design Tech Arena de la Cité du design par une initiative French Tech et Designers +.

Pourquoi créer un nouveau modèle de conférence?

TedX, Pechkucha, les modèles de conférences évoluent et c’est assez stimulant. Le fait d’être un réseau professionnel réunissant des compétences variées nous a motivé pour nous lancer dans l’aventure. Designers+ avait déjà testé un nouveau modèle de conférence en 2015 avec Tous les designers ne sont pas en noir. L’objectif était de permettre aux auditeurs de mieux comprendre les différents profils qui composent le monde du design. 12 intervenants accompagnés par Max Rivière (Rivière Compagnie) et Estelle Giroud (Pragma Consult) s’étaient ainsi succédé pour présenter un point clé de leur travail. La liberté de ton et le travail collectif en amont de l’évènement ont fait de cette soirée un succès.

Quelles nouveautés dans la forme de la conférence ?

Parler de son travail est une chose, être un bon orateur pour le faire ne va pas de soi. En construisant collectivement le propos, en travaillant le discours, la posture, l’éloquence, l’intention, on obtient une conférence chorale ou chaque intervention singulière nourrit un propos général, sans formater la pensée. Nous avons eu envie d’aller plus loin, de pousser l’expérience en y intégrant du mapping interactif avec les intervenants. Il ne s’agit pas de rechercher l’effet à tout prix ou de combler des vides par des images animées, mais bien de soutenir le propos, tout en générant un univers graphique cohérent autour d’eux. Simplicité, efficacité et second degré si besoin.

Pourquoi parler du métier de développeur?

Saint-Étienne et son territoire ont été labellisés French Tech en 2015 par le gouvernement pour son savoir-faire et ses atouts dans les domaines du design et du numérique. Dans ce cadre nous avons été sollicités pour présenter le métier de développeur. Vaste programme, car le métier de développeurs touche de nombreux secteurs d’activités : responsable des codes sources constituant les différents langages de programmation d’Internet, développeur multimédia, ou web designer chargée des graphismes et de la navigation sur les pages internet, développeur logiciel ou concepteur de logiciel, chargé de construire un programme spécifique tel que les applications mobiles pour les environnements nomades, des logiciels sur des systèmes embarqués ou de la Domotique, etc.

Au fond les développeurs restent des êtres humains ?

Nous n’avons pas la prétention à tout mettre en lumière, ce serait fastidieux et d’autres sont plus à même de le faire que nous. Ce qui nous a intéressés, c’est de montrer ce qui se joue derrière ses métiers de passionnés qui nécessitent un réel savoir-faire et savoir-être. Comment leurs réalisations s’inscrivent-elles directement dans le développement de la stratégie d’une entreprise ou d’un projet? Quelles questions de société sont-ils amenés à examiner? Il faut tordre le cou aux idées reçues pour générer du questionnement et pourquoi pas des envies de collaboration.


Du code et des hommes

Décode ton Développeur a pour but de démystifier le métier des artisans du web. Six orateurs sur scène, 10 minutes chacun. Des professionnels parlent concrètement de leur métier et de la manière dont ils changent votre rapport au numérique au travail ou dans votre vie personnelle.

Décode ton Développeur from Designers+ on Vimeo.

soirée decode ton developpeur from Designers+ on Vimeo.

Thierry Veyre de By My Cloud, Xavier Chaquet de KalK Design, Charline Berthot de Smartkeepers, Pierre Alex de Distorsion, Aurélien Rodot de Gamebuino et Abdelkrim Arroum d’Alternatik.

Charline Berthot Cofondatrice de SmartKeepers

Passionnée par les sciences, je me suis naturellement orientée vers une carrière d’ingénieur. Pendant mes études à l’École des Mines de Saint-Étienne, j’ai contribué au développement de projets logiciels à la fois dans des grands groupes et dans des startups. En 2014, Romain Blin m’a proposé que l’on s’associe pour créer l’entreprise SmartKeepers. Implantés à Saint-Étienne, nous réalisons aujourd’hui des logiciels sur mesure pour les entreprises (logiciels de gestion, logiciels métiers, solutions industrielles…). Nous proposons également notre propre solution de plateforme collaborative décentralisée.

Xavier Chaquet Fondateur de Kalk Design

Graphiste et webdesigner indépendant, j’ai créé Kalk Design en 2007. Titulaire d’un BTS Industries Graphiques et diplômé de l’École des Beaux-Arts de Valence, j’ai évolué auparavant pendant 10 ans dans différents métiers de la communication. Graphiste… Affectionnant le travail d’identité graphique et le dessin de logotypes, j’interviens auprès des entreprises dans la création de leurs projets visuels, de l’idée originale à la réalisation finale. Mais aussi webdesigner/intégrateur : La conception web étant intimement liée à sa mise en œuvre technique, je suis également intégrateur web HTML/CSS pour un design sur mesure.

Thierry Veyre Président de By my Cloud

J’ai obtenu un diplôme d’Ingénieur en Génie civil (ENISE) et un DESS SIG (Université Jean Monnet) en 1997. En 1996, j’ai créé ma première entreprise d’informatique. Cette entreprise est rapidement devenue le premier partenaire Microsoft de la Loire certifiée ISO 9001. Mes compétences d’ingénieur en développement, d’ingénieur réseau et responsable qualité m’ont permis de piloter pendant une vingtaine d’années mon entreprise que j’ai revendue en 2015 pour me consacrer à la création du cabinet ISIE (spécialisé dans l’informatique appliquée à l’intelligence économique) et à la startup By my Cloud, éditrice de la solution Cblue.

Aurélien Rodot Créateur de la Gamebuino

Aurélien Rodot a inventé la Gamebuino : une console de jeu portable qui rend la programmation accessible à tous. Son but est de lever le voile de mystère qui règne sur le « code » : une discipline omniprésente bien plus accessible qu’on ne pourrait le croire. La preuve : Aurélien n’a pas fait d’études en programmation et en électronique. Il a pourtant levé plus de trente mille euros en financement participatif pour son projet alors qu’il était encore étudiant. Il a depuis été diplômé et s’est récemment installé dans la pépinière d’entreprise Le Mixeur (Cité du design) pour transformer ce nouveau concept de produit en une véritable entreprise.

Abdelkrim Arroum Fondateur d‘Alternatik

À l’arrivée des premiers ordinateurs, j’ai été fasciné par la capacité de mon esprit à imaginer, à expérimenter, et concrétiser. Cette petite boîte bourrée d’électronique était un catalyseur qui cristallisait les possibles sur bande magnétique. Un nouveau mode d’interaction au monde naissait alors que le marcher du logiciel était balbutiant, j’écrivais du BASIC pour faire des jeux ou trouver un intérêt aux maths. Chaque nouvelle version de système ou de processeurs ouvrait un peu plus la porte. Les implications devenaient tangibles avec les couleurs qui arrivaient les écrans qui grandissaient et les imprimantes qui se précisaient. Comme de petites graines dans un écosystème des possibles.

Pierre Alex Cofondateur de Distorsion

Pierre Alex est un designer de produits technologiques et d’interfaces digitales. Formé à L’ENSCI – Les Ateliers, Paris, il a par la suite travaillé à Tokyo (Kenwood, Atlantis Associates), puis Grenoble (Ixiade) avant de cofonder en 2015 Distorsion, une agence de design des startups de la région Rhône-Alpes Auvergne, implantée à Saint-Étienne au cœur du quartier créatif. Pierre et ses partenaires de Distorsion sont à l’affut du moindre bug perceptif. Ils sont en quête des métaphores et des modèles mentaux les plus originaux pour que l’expérience utilisateurs des produits, interfaces et services digitaux soient des plus fluides et attachantes.

Enregistrer

Photo du profil de Jean-Pierre Jusselme
Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, « Radio Libertés », et une régie mulitmédia « CPC 3.00 », l’heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode « rebelle ». A suivre…
  • Photo du profil de Jean-Pierre Jusselme
    Article By :
    Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, "Radio Libertés", et une régie mulitmédia "CPC 3.00", l'heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode "rebelle". A suivre...

Laisser un commentaire