Detroit city of Design

La Biennale, pour sa 10  édition invite Détroit afin de partager l’expérience d’une ville résiliente, qui renaît au cœur des mutations  du travail.

C’est  une opportunité singulière de découvrir cette ville qui se réinvente à travers ses communautés créatives, une ville inspirante, puisant son énergie dans son histoire et ses savoir-faire industriels légendaires tout en développant une dynamique artistique foisonnante. Détroit offre un formidable « terrain de jeu » public-privé-citoyen pour imaginer la ville de demain.

Après la faillite en 2013 Détroit choisit l’option de l’entrepreneuriat, de la créativité et de la communauté. Elle devient le prisme d’exploration d’une nouvelle manière collaborative et durable de vivre et de penser ensemble. Aujourd’hui, la ville accueille la plus haute concentration de designers industriels et commerciaux aux États-Unis. Détroit est connue pour l’effervescence de son milieu musical, où de grands artistes punk, techno ou soul se sont fait connaître. Les industries créatives sont un secteur économique croissant. De cette manière,
Détroit se réinvente face à la crise et rejoint le réseau des villes créatives de l’Unesco en décembre 2015.


Les propositions de Détroit pour la 10 e Biennale

Olivier Peyricot, Directeur scientifique de la Biennale Internationale Design Saint-Etienne et Directeur du pôle recherche de la Cité du design, a convié des designers et créatifs de Détroit à concevoir plusieurs propositions, qui prendront notamment la forme d’expositions et d’évènements.

Résultat d’images pour detroit design

Out of site

Il n’est plus possible d’associer Détroit à une image de ville sinistrée, d’éternelle oubliée de l’époque post-industrielle.

La ville est, au contraire, devenue la marque d’une attitude créative, de nouvelles opportunités urbaines, et de types de productions artistiques inédits. Cette image de la renaissance de Détroit a contribué à propulser la ville sur la scène internationale, avec des artistes et des entrepreneurs de plus en plus conscients de sa marque de fabrique unique et authentique. Mais d’autre part, cette résurgence menace d’effacer d’importantes traces de l’héritage culturel afro-diasporique unique de Détroit, de ses contre-histoires et de ses récits de la classe ouvrière. Dans ce contexte de transformation urbaine, le studio Akoaki, basé à Détroit, explore les nouveaux moyens dont dispose le design pour catalyser un changement positif et équitable. En mettant en place des actions populaires sociales et collectives dans des scénarios urbains complexes et économiquement instables, le studio travaille à modifier les perceptions et à dessiner de nouvelles méthodes qui donnent vie aux lieux cachés et aux histoires que l’on a tues. Grâce à des processus radicalement collaboratifs, des recherches spécifiques aux lieux et une concentration sur l’activité culturelle localement enracinée, Akoaki révèle la manière dont les habitants de Détroit réinventent leurs façons de travailler et de vivre. L’activité récente du studio, réalisée en collaboration avec des musiciens, artistes, agriculteurs urbains et acteurs culturels se transporte à Saint-Étienne, où ce processus public ne s’arrête pas.

Footwork

Inspirée par l’histoire commune de la fabrication et de l’artisanat à Saint-Étienne et à Détroit, l’exposition Public Design Trust (PDT)explore l’avenir des modèles de travail en réseau à travers la métaphore de la danse et de sa relation avec les systèmes de planification, et les mouvements interconnectés qui renforcent les organisations et les communautés. Enracinée dans le riche patrimoine de la ville de Détroit en matière d’innovation sociale, culturelle et politique, cette exposition explore les avenirs tels qu’ils sont imaginés, tandis que la définition
même du travail est en pleine transformation à Détroit. PDT illustre le rôle central que le design et le design thinking jouent de manière holistique et inclusive dans l’évolution d’une ville et d’une société postindustrielle.

 

Résultat d’images pour detroit design

ShiftSpace

ShiftSpace sera le café, le salon et l’espace de travail partagé pour les participants et les visiteurs de la Biennale.

Il proposera des plats, des boissons, un aménagement et une invitation au dialogue dans le style de Détroit. Situé dans la cour centrale de la Manufacture, Shiftspace proposé par Creative Many Michigan, accueillera une série de rencontres et discussions, ateliers, et évènements dans le cadre de la programmation officielle, sous le thème : Universal Basic. Cette série explorera intentionnellement la manière dont les mondes interconnectés du design, des technologies, de la politique et de l’économie sont en mesure d’apporter des résultats profitables à tous. Universal Basic se base sur une profonde curiosité à propos de ce que l’on pourrait nommer l’avenir non exceptionnel, en invitant les visiteurs à adopter des visions et des expressions spéculatives sur le monde du travail de demain.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, « Radio Libertés », et une régie mulitmédia « CPC 3.00 », l’heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode « rebelle ». A suivre…
  • Article By :
    Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, "Radio Libertés", et une régie mulitmédia "CPC 3.00", l'heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode "rebelle". A suivre...

Laisser un commentaire