Du judo au Tai ji quan et à l’acupuncture

Henri Chapavert du judo au Tai ji quan et à l’acupuncture. Itinéraire d’un enfant gâté.

J’ai consacré une bonne partie de ma vie au Judo (art martial externe) avec une quarantaine d’années de pratique dont une vingtaine en tant qu’enseignant au Judo Club de la Loire, un grand club de la Région Rhône Alpes. En 2008 j’ai commencé à me former au Tai ji quan (art martial interne) que j’enseigne à Saint- Etienne depuis janvier 2014. Mon approche du tai ji quan est donc fortement marquée par celle du Judo avec de nombreux points communs aux deux disciplines , esprit de la pratique, postures, écoute corporelle, principe de non résistance, contrôle, meilleure utilisation de l’énergie, relâchement, harmonisation, adaptation, etc.
Mon intérêt pour la Médecine Traditionnelle Chinoise, qui comprend ces pratiques, Tai ji quan et Qi Gong, me vient en grande partie des bienfaits des soins que j’ai reçu de cette médecine sur la fin de ma carrière sportive. Ces effets positifs sur ma personne m’ont inciter à m’intéresser de plus près à cette approche de la santé. Diplômé du CATC (Collège des Arts Thérapeutiques Chinois) en juillet 2015, j’exerce depuis à Saint-Etienne. Dans ma pratique j’utilise le massage traditionnel chinois (tuina), l’acupuncture et les ventouses.

Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, « Radio Libertés », et une régie mulitmédia « CPC 3.00 », l’heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode « rebelle ». A suivre…
  • Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, "Radio Libertés", et une régie mulitmédia "CPC 3.00", l'heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode "rebelle". A suivre...

Laisser un commentaire