Pourquoi et comment l’Europe devrait-elle devenir le leader mondial des énergies renouvelables

Lettre ouverte aux décideurs nationaux et européens  par Enrico Letta président de l’Institut Jacques Delors,  Herman Van Rompuy | président émérite du Conseil européen et président du European Policy Center et  Bertrand Piccard | pilote de Solar Impulse

Si certains font le choix de rester dans un passé pollué, nous devons passer à un avenir propre.
Il est nécessaire d’engager un projet collectif pour faire de l’Europe le leader mondial des énergies renouvelables d’ici à 2020, et ainsi relever les principaux défis auxquels l’Europe fait face aujourd’hui : augmenter notre compétitivité industrielle grâce à l’innovation, créer de nouveaux emplois, réduire notre dépendance énergétique, démocratiser le secteur de l’énergie tout en le rendant plus environnementalement soutenable.
Véritable politique industrielle
L’Europe a besoin de projets ambitieux et stimulants qui créent un sentiment d’appartenance et de fierté chez les citoyens européens et leurs gouvernements. Ce projet consiste à faire de l’Europe le leader mondial des énergies renouvelables d’ici 2020.
Le fait de promouvoir et de réaliser ce projet est gagnant-gagnant pour tous: il permettrait à tous les citoyens de disposer d’une consommation énergétique propre, il offre une véritable politique industrielle et d’innovation créant des emplois et de nouvelles opportunités en Europe et il serait source d’importants gains de bien-être en réduisant la facture des importations de combustibles fossiles, les émissions de gaz à effet de serre et la pollution de l’air. Ce projet est une réforme structurelle majeure et une pièce maîtresse de la modernisation de l’économie européenne. Il est conforme à la capacité de l’industrie européenne à proposer les produits et services innovants que cette ambition implique, en s’appuyant sur l’efficacité énergétique et le pouvoir de la numérisation. Parmi les nombreux exemples, le récent accomplissement d’un tour du monde par l’avion solaire Solar Impulse démontre la capacité des chercheurs et des industries en Europe à prouver le potentiel des technologies propres. Il est désormais temps de déployer des technologies déjà éprouvées pour le bienfait de tous.
L’Europe a rendu possible l’accord de Paris. Il est maintenant temps d’agir. Si certains font le choix de rester dans un passé pollué, nous devons passer à un avenir propre.
L’Union de l’énergie
L’Union de l’énergie proposée par la Commission européenne et souvent soutenue de façon modérée par les États membres n’est rien d’autre que la voie vers la transition énergétique pour une économie numérique moderne et sobre en carbone , caractérisée par le pouvoir accru des consommateurs et de nouvelles sources d’énergie décentralisées et abondantes telles que l’éolien, le solaire, l’hydraulique et la biomasse, donnant lieu à l’optimisation de ces
ressources dans le cadre d’interconnexions en Europe et de la numérisation.

Enrico LettaPour être le leader mondial des renouvelables, l’Europe doit mettre en œuvre immédiatement les cinq étapes et politiques publiques suivantes. Premièrement , il faut une volonté politique claire et durable , exprimée au plus haut niveau, afin d’inciter les acteurs à investir dans des sources d’énergie renouvelables et des solutions d’efficacité énergétique. Ces derniers demandent des cadres juridiques clairs pour savoir dans quelle direction investir. Il revient au Conseil européen, juridiquement soutenu par le Conseil et le Parlement européen sur la base des propositions de la Commission, de fournir la stabilité et la prévisibilité nécessaires, puis aux États membres de prendre les mesures nécessaires. Deuxièmement , il faut un cadre budgétaire et financier qui établisse les bonnes conditions pour permettre aux citoyens, aux entreprises et aux villes d’investir dans les renouvelables et de déployer les technologies les plus innovantes.

Politiques industrielles et d’innovation

Herman Van RompuyTroisièmement , il faut des politiques industrielles et d’innovation tournées vers l’avenir et étroitement coordonnées aux niveaux national et européen , encourageant la découverte, le développement et le déploiement de toutes les sources d’énergie renouvelables en vue de les rendre compétitives sur le marché. Quatrièmement, l’Union européenne doit promouvoir et soutenir un large éventail d’initiatives tangibles et bien coordonnées en utilisant tous les instruments et leviers disponibles. Concrètement, elle doit faire de toutes les îles européennes, et notamment des États membres comme Chypre et Malte,actuellement dépendants du pétrole, les meilleurs exemples de territoires entièrement alimentés par les renouvelables. Au niveau international,elle doit concevoir le plus grand projet public-privé jamais vu pour mettre fin au scandale des 1,2 milliard de personnes sur notre planète quin’ont pas accès à l’électricité (600 millions en Afrique sub-saharienne, 200 millions en Inde !).Ce scandale est l’une des raisons de la forte migration économique qui touche l’Europe. La COP22 qui s’est tenue à Marrakech a montré l’importance d’intégrer les besoins du continent africain aux futurs projets de l’Union européenne.
Passer à la vitesse supérieure
Cinquièmement, une campagne inspirante à l’échelle de l’Europe faisant la promotion des
Bertrand Piccardsources d’énergie renouvelables dans tous les États membres devrait être lancée et assurer le lien entre tous les éléments cités ci-dessus. Une feuille de route pour le leadership européen dans le domaine des énergies renouvelables devrait être adoptée avec le prochain état de l’Union de l’énergie prévu début 2017.
Si l’Europe veut être à la hauteur de son ambition de devenir le leader mondial de la transition énergétique propre, comme souhaité par le président Juncker dans ses orientations politiques en juillet 2014, elle doit désormais passer à la vitesse supérieure et mobiliser toutes les ressources disponibles pour redevenir le leader admiré à l’époque et reproduit au final avec plus de succès. Les dirigeants européens devraient convaincre et impliquer les citoyens dans ce projet. Les citoyens européens attendent de leurs dirigeants de faire preuve d’une vision à long terme et d’une détermination à lutter contre le changement climatique, tout en créant des emplois et en stimulant l’innovation pour garantir un meilleur avenir pour tous.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Photo du profil de Jean-Pierre Jusselme
Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, « Radio Libertés », et une régie mulitmédia « CPC 3.00 », l’heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode « rebelle ». A suivre…
  • Photo du profil de Jean-Pierre Jusselme
    Article By :
    Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, "Radio Libertés", et une régie mulitmédia "CPC 3.00", l'heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode "rebelle". A suivre...

Laisser un commentaire