La lettre honteuse du Préfet de Savoie

Où l’on demande aux gestionnaires des « dispositifs d’hébergement d’urgence pérènes » de pratiquer activement la délation…

Le préfet de Savoie demande aux associations accueillant de façon inconditionnelle (telle que prévu par l’article L. 345-2-2 du Code de l’action sociale et dès familles) des personnes sans-abri de lui envoyer chaque mois la liste des personnes en situation administrative irrégulière afin qu’elles soient assignées à résidence : « c’est vraiment une première jamais vu pour moi depuis 24 ans que je suis engagée dans la lutte contre l’exclusion ! » s’exclame Dominique Versini adjointe à la Maire de Paris, avant de compléter :  « Les associations sont là pour mettre à l’abri et accompagner des personnes vulnérables dans des centres d’hébergement d’urgence ou de ré-insertion. L’Etat ne peut pas demander aux associations d’effectuer des missions d’auxiliaires de police au seul motif que l’Etat finance les nuitées d’hébergement. »

Publicités

Visitez notre boutique en ligne

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
X
%d blogueurs aiment cette page :