Les Learning Labs : des lieux de fabrication des nouvelles façon d’apprendre

Les Learning labs traduisent concrètement la mutation que vivent les lieux d’apprentissage sous l’impact de la révolution numérique, qu’ils soient situés au sein d’universités, d’écoles, de collèges ou de lycées, mais aussi une comme nouvelle infrastructure de formation des entreprises.

Les learning Labs qui se sont mis en réseau se définissent essentiellement autour d’une charte en six points . Lancé de façon informelle par l’Ecole Centrale de Lyon, Telecom Saint-Etienne et l’EM Lyon, le réseau des Learning Lab comprend désormais une cinquantaine de membres d’horizons très différents, en France mais aussi à l’étranger. Des Ecoles d’ingénieurs, de commerce, des universités mais aussi un collèges et plusieurs lycées, différentes institutions de formation, publiques et privées et désormais des entreprises rejoignent ce réseau et ouvrent des learning labs car chacun veut accélérer la transformation de la pédagogie et de la formation au sein de leurs organisations. Le fil rouge de ces laboratoires d’apprentissage est d’associer une dimension numérique à une dimension humaine très forte. Ces learning labs répondent donc concrètement à un double défi : intégrer les évolutions induites par la révolution numérique dans la pédagogie et offrir une nouvelle attractivité aux  lieux de formation

Leur objectif principal est de tester et de modéliser de nouvelles façons d’apprendre dans le contexte actuel, très marqué par la digitalisation, pour transformer en profondeur les campus autour des « 3B » : brick, bits and behaviour. Les briques, c’est à dire les infrastructures physiques, ce sont les lieux, leurs équipements et leurs matériels. Les bits, c’est à dire les infrastructures numériques, ce sont les logiciels, les plateformes et les données numériques. Enfin, behaviour, c’est à dire les comportements, pour comprendre les évolutions des élèves, des étudiants et des enseignants afin de mieux accompagner la transformation des pédagogies.

Ces lieux expérimentent par exemple ce qu’on appelle les classes inversées. Comme les cours peuvent être suivis en ligne, l’idée est que les élèves acquièrent les savoirs fondamentaux avant le cours, sur Internet et que le cours en présentiel devienne plutôt un échange interactif et constructif avec l’enseignant. Ces lieux accueillent aussi de nombreux ateliers collaboratifs où les participants se retrouvent dans des situations d’apprentissage très actifs et très créatifs, avec utilisation d’outils pédagogiques numériques comme les tableaux interactifs, la tables et tablettes tactiles, les boitiers de vote électronique ou encore des robots de télé-présence.

Enregistrer

Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, « Radio Libertés », et une régie mulitmédia « CPC 3.00 », l’heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode « rebelle ». A suivre…

Jean-Pierre Jusselme

Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, "Radio Libertés", et une régie mulitmédia "CPC 3.00", l'heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode "rebelle". A suivre...

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
X