L’Hirondaine peut-elle faire le printemps des livres

Face  aux  difficultés  économiques du Livre,  une  solution  originale  tournée  vers  d’autres  modèles économiques  a  été  trouvée  à  Firminy  par  la  librairie  de  l’Hirondaine :  dernière  libraire indépendante  de  la vallée  de  l’Ondaine,  en  2014,  menacée  de  fermeture,  elle  a été  reprise en SCIC par plus de 500 lecteurs. Elle tourne aujourd’hui avec deux libraires et une trentaine de coopérateurs bénévoles.

Pour l’ensemble des coopérateurs : « Il est important que la librairie ne soit pas un espace intimidant, qui semble réservé à quelques intellectuels ».  Depuis le début, l’Hirondaine s’efforce d’ouvrir ses portes à un large public. Dans le secteur de la librairie, la concurrence est rude avec Amazon. En accueillant des groupes de lecteurs pour échanger, en créant des moments de convivialité lors de dédicaces ou de rencontres, en  invitant des auteurs locaux à venir présenter leur travail et rencontrer les lecteurs, l’Hirondaine fait valoir sa  singularité. Elle sort aussi de ses murs en étant présente sur des stands, dans des manifestations culturelles ou d’information. La  librairie coopérative obéit à des valeurs qui ne sont pas celles du marché. L’Hirondaine vend des livres, certes, mais elle tient aussi à tenir un rôle actif dans la vie de la cité, à rester avant tout un lieu d’accueil et à participer aux actions d’éducation populaire.  « La librairie doit permettre à tous, même aux plus défavorisés, d’avoir accès aux livres et plus particulièrement aux enfants » explique Jean-Louis Béal, président de la coopérative .  C’est pourquoi elle a initié l’opération Livre suspendu. Une tirelire est alimentée par la monnaie ou les dons des clients qui le souhaitent, et quand il y a suffisamment d’argent, la librairie invite des enfants des centres sociaux à choisir un livre. Elle a déjà accueilli ainsi une quinzaine d’enfants. L’Hirondaine participe aussi à des actions d’information et d’éducation populaire en organisant des soirées Thema avec différents partenaires. Une librairie coopérative c’est un creuset où l’on peut confronter les savoirs, s’informer et apprendre à se construire une opinion.

Librairie L’Hirondaine, rue Benoît-Frachon à Firminy.

L’aluminium, les vaccins et les deux lapins Jeudi 5 avril – 20 heures Le Majestic – Firminy

L’utilisation de l’aluminium dans les vaccins, afin d’en augmenter les effets, est pratiquée depuis 1926. Dans ce documentaire, Marie-Ange Poyet, à travers des témoignages de scientifiques et de malades, fait le point sur les dangers de cet adjuvant reconnu maintenant comme neurotoxique et sur la réelle possibilité d’être vacciné sans encourir, pour certains citoyens, une maladie grave.

Le professeur Gherardi, chercheur à l’INSERM et chef de service « Histologie-Embryologie » à l’hôpital Henri Mondor de Créteil, honorera cette soirée de sa présence, afin de répondre à toutes vos questions.

Des représentants de l’association E3M, regroupant des personnes victimes de Myofasciite à Macrophages, pourront témoigner de leur quotidien depuis leur vaccination avec aluminium et la difficulté de leur combat pour être reconnus et entendus.

Pour vous informer, Toxic Story, livre de Roman Gherardi, sorti en 2016, est en vente à L’Hirondaine.

Rendez-vous avec… Gérard Riffard Jeudi 19 avril – 18 heures à la librairie

Depuis plus de seize ans, le père Gérard Riffard accueille et aide les demandeurs d’asile qui viennent frapper à la porte de son église… et cela au prix de démêlés avec la justice.

Avec l’association Anticyclone qu’il a créée, il a mis en pratique le mot solidarité avec tous ceux qui ont pris le chemin difficile de l’exil. Dans ce témoignage exceptionnel, « Accueillons-les », il raconte son combat quotidien pour la fraternité.

Il porte aussi témoignage du courage, de l’envie de vivre de ces citoyens du monde venus trouver refuge et chaleur humaine dans les locaux de l’église de Montreynaud à Saint Etienne.

Il sait qu’il n’a pas la solution des problèmes migratoires, il agit simplement « parce qu’au bout du compte, malgré tout, il faut que la vie gagne. »

NB : Avec  une   dizaine  de  maisons  d’éditions,  24  librairies  et  249 médiathèques   et assimilées,  le   réseau  départemental  est  dense.  La Fête  du  livre  de  Saint‐Étienne  célèbre  en 2017  sa 32e édition.  L’ARALD  accompagne  efficacement  les  professionnels  dans  le  repérage des aides au développement.

Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, « Radio Libertés », et une régie mulitmédia « CPC 3.00 », l’heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode « rebelle ». A suivre…

  • Pourparlers est son troisième enfant numérique. Après une webradio éphémère, "Radio Libertés", et une régie mulitmédia "CPC 3.00", l'heureux papa est ravi de partager la venue au monde de www.pourparlers.eu. Ce dernier venu entre sur la Toile et fait ses 1eres dents. Il passe déjà en mode "rebelle". A suivre...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
X
%d blogueurs aiment cette page :